Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Meghan Markle : Cette jolie somme qu'elle vient de gagner grâce à son procès... et ce n'est pas fini

Meghan Markle : Cette jolie somme qu'elle vient de gagner grâce à son procès... et ce n'est pas fini
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
28 photos
La duchesse de Sussex va-t-elle faire don de cette coquette somme ? Suite à sa victoire contre un tabloïd britannique en début d'année, Meghan Markle se voit remettre un premier joli chèque de plusieurs centaines de milliers de livres.

Grâce à sa victoire contre le Mail on Sunday, Meghan Markle empoche une jolie somme. Le 2 mars 2021, le groupe Associated Newspapers, qui publie le tabloïd britannique, a été condamné à verser 450 000 livres (520 000 euros) à la duchesse de Sussex pour ses frais de justice. Le 11 février dernier, l'épouse du prince Harry avait remporté son procès contre le journal, qu'elle poursuivait pour atteinte à la vie privée après la publication d'une lettre adressée à son père Thomas Markle.

Dans cette missive envoyée à l'été 2018, Meghan Markle suppliait son père d'arrêter ses interventions embrassantes dans les médias. Père et fille sont en froid depuis que Thomas Markle, un retraité de 76 ans installé au Mexique, a manqué le mariage royal de sa fille après avoir pris part à une fausse paparazzade. Comme l'a rapporté l'AFP, lors d'une audience par visio-conférence mardi, le juge Mark Warby a ordonné au groupe Associated Newspapers de verser un "paiement intermédiaire" de 450 000 livres pour couvrir ses frais de justice. L'avocat de la duchesse de Sussex, Ian Mill, en demandait 750 000. Les avocats du journal ont indiqué qu'ils entendaient faire appel.

Les avocats de Meghan Markle ont demandé la publication d'excuses en une du journal à la suite du jugement rendu le mois dernier. Le juge a indiqué qu'il ordonnerait une publication judiciaire, mais a averti qu'elle serait "plus limitée". Il a aussi refusé à ce stade de demander au journal de remettre les copies de la lettre. Le magistrat a en outre différé jusqu'à avril ou mai l'audience sur les dommages et intérêts. Mais selon l'avocat du groupe de presse, cette question ne doit pas être évoquée avant que la question des droits d'auteur ne soit tranchée, car se pose la question de savoir si Jason Knauf, alors directeur de la communication du palais de Kensington, est le co-auteur du courrier.

Une interview très attendue... et redoutée

Jason Knauf fait décidément parler de lui en ce moment : c'est lui qui aurait déposé une plainte pour harcèlement contre Meghan Markle en octobre 2018. Une plainte révélée mardi par le journal The Times et contestée depuis par l'équipe juridique des Sussex, qui dénonce "une campagne de dénigrement calculée", lancée au moment même où les Sussex doivent s'exprimer à la télévision américaine...

Leurs différents avec les médias britanniques, leurs difficultés au sein de la famille royale et leur décision de tout quitter pour partir vivre en Californie dans l'espoir d'une vie de famille plus paisible (et plus libre) avec leur fils Archie (21 mois) et leur deuxième enfant à venir... Autant de sujets délicats que le duc et la duchesse de Sussex devraient évoquer lors de leur interview événement avec l'animatrice star Oprah Winfrey. Un entretien, dont un premier extrait a été dévoilé dimanche dernier, qui sera diffusé le 7 mars prochain sur la chaîne américaine CBS. Pas sûr que cette prise de parole sans filtre n'arrange les relations de Meghan et Harry avec Buckingham et le reste de la famille royale.

Marine Corviole

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image