Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Meghan Markle fâchée contre son père : Lady Diana aurait "détesté" ça selon lui

Meghan Markle fâchée contre son père : Lady Diana aurait "détesté" ça selon lui
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Meghan Markle, la Duchesse de Sussex au Royal Berkshire Polo Cup où le Duc participe aujourd'hui à la Coupe ISP Hanz de Sentebale à Windsor au Royaume-Uni le 26 janvier 2018
31 photos
Lancer le diaporama
Meghan Markle, la Duchesse de Sussex au Royal Berkshire Polo Cup où le Duc participe aujourd'hui à la Coupe ISP Hanz de Sentebale à Windsor au Royaume-Uni le 26 janvier 2018
Ignoré par sa fille depuis des semaines, Thomas Markle mutiplie les interventions embarrassantes dans la presse britannique. Dans une nouvelle interview, le père de Meghan Markle va toujours plus loin dans ses critiques envers la famille royale et envers sa fille.

Le père de Meghan Markle continue de crier sa peine dans les médias britanniques. Thomas Markle a en effet accordé une nouvelle interview au Daily Mail ce samedi 28 juillet 2018. L'occasion pour cet Américain de 74 ans de pleurer sur le fait que sa fille l'ignore depuis des semaines.

Il ne risque pas de pouvoir l'appeler pour lui souhaiter un joyeux 37e anniversaire samedi prochain ! Depuis le Mexique, où il réside depuis des années, Thomas Markle se languit de pouvoir renouer le contact avec la nouvelle duchesse de Sussex depuis maintenant dix semaines selon ses dires. L'ancienne actrice de Suits ne lui adresserait plus la parole depuis sa fausse paparazzade et les multiples témoignages embarrassants qu'il a livrés aux tabloïds. "J'avais un numéro de téléphone pour joindre ses assistants au palais, mais après avoir fait quelques critiques sur la famille royale et son influence sur Meghan, ils l'ont coupé", a-t-il raconté.

Cet ancien chef éclairagiste à Hollywood poursuit alors : "C'est son anniversaire le 4 août et je veux lui envoyer une carte. (...) Mais elle ne la verra probablement jamais." Thomas Markle continue de jouer sur la corde sensible en affirmant avoir peur de ne jamais pouvoir rencontrer les futurs petits-enfants que sa fille et le prince Harry pourraient avoir : "Ce n'est pas tragique de priver un enfant de son grand-père parce qu'il a fait quelques critiques sur la famille royale ? (...) J'ai atteint ma limite avec Meghan et la famille royale. Mais je ne vais pas me taire."

Effectivement, il n'est pas à court d'arguments et se permet même d'imaginer ce que Lady Diana penserait de cette situation. Selon Thomas Markle, la mère de William et Harry aurait "détesté" la façon dont la nouvelle famille de sa fille l'a ostracisé. "Ce n'est pas ce que Diana représentait. La princesse Diana a permis de faire évoluer la famille royale, mais elle n'était pas parfaite, elle n'en demeurait pas moins l'une des leurs. Je pense que Meghan est celle qui les fera entrer dans le XXIe siècle, s'ils la laissent faire." Pour ce qui est de l'avis de son nouveau genre, qu'il n'a encore jamais rencontré : "Je m'en moque si Harry ne me reparle plus jamais, je vais survivre."

Elle ne serait rien sans moi


Celui qui dit souffrir de problèmes cardiaques va jusqu'à affirmer que la situation serait plus simple pour Meghan Markle s'il venait à décéder, tout en faisant de vives critiques contre celle qu'il souhaite désespérément revoir : "Ce qui m'énerve, c'est le sentiment de supériorité de Meghan. Elle ne serait rien sans moi. C'est à moi qu'elle doit d'être devenue la duchesse qu'elle est aujourd'hui."

Au Daily Mail d'appuyer son propos en soulignant que Thomas Markle a permis à sa fille de suivre une scolarité privilégiée dans des écoles privées, avant de payer ses frais de scolarité à l'université d'Illinois. C'est lui qui aurait également financé le voyage de Meghan Markle à Londres, lors de sa première visite de Buckingham Palace, alors qu'elle n'était encore qu'une adolescente. "Est-ce que j'ai eu une quelconque reconnaissance pour ça ? Un merci ? Elle ne me parle même plus maintenant. Ce n'est pas glacial, ça ?"

Meghan Markle continue de son côté à jouer les duchesses avec le sourire. Lors d'une récente apparition à un match de polo, non loin de Londres, la jeune femme s'est montrée particulièrement affectueuse avec son mari, allant jusqu'à lui offrir un baiser de victoire digne des films hollywoodiens. Une tendresse spontanée qui contraste avec les propos de son père, lequel affirmait il y a quelques semaines qu'il lisait de la terreur dans le sourire de sa fille.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image