Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meghan Markle trop bavarde à Dublin ? Son nouvel affront au protocole royal

Le prince Harry et Meghan Markle lors d'une soirée d'été organisée à l'ambassade du Royaume-Uni à Dublin, en Irlande, le 10 juillet 2018.
27 photos
Lancer le diaporama
Le prince Harry et Meghan Markle lors d'une soirée d'été organisée à l'ambassade du Royaume-Uni à Dublin, en Irlande, le 10 juillet 2018.
Difficile de tenir sa langue quand on est une féministe devenue duchesse ! Durant son premier voyage officiel en Irlande, Meghan Markle a maladroitement donné son avis sur l'avortement. Une opinion qu'elle n'est pas censée exprimer en tant qu'épouse du prince Harry.

À peine a-t-elle débuté son premier voyage officiel en Irlande avec son royal époux, que Meghan Markle se retrouve sous le feu des critiques. Tout juste arrivée à Dublin ce 10 juillet 2018, la nouvelle duchesse de Sussex a bravé le protocole en exprimant son avis sur un sujet politique sensible. Une intervention maladroite qui pose la question de la censure imposée à la famille royale.

Durant la soirée donnée par l'ambassade britannique ce mardi, l'ancienne actrice de 36 ans a échangé quelques mots avec la sénatrice Catherine Noone. Dans la foulée, la politicienne a tweeté que lors de leur échange, Meghan Markle a donné son opinion sur l'avortement : "La duchesse et moi avons discuté du récent résultat du référendum. Elle s'y est intéressée et était ravie du résultat", peut-on lire sur une capture d'écran publiée par le Daily Mail.

En voyant les nombreuses critiques provoquées par son tweet, la sénatrice a rapidement supprimé son message en précisant : "La duchesse était intéressée et charmante et n'a en aucune façon évoqué la politique." Pour ce qui est de son précédent message, elle explique : "C'était trompeur, donc je l'ai supprimé."

Le tweet de la sénatrice Catherine Noone avant qu'elle ne le supprime, ce mardi 10 juillet 2018.
Le tweet de la sénatrice Catherine Noone avant qu'elle ne le supprime, ce mardi 10 juillet 2018.

Par convention, aucun membre de la famille royale n'est autorisé à exprimer une quelconque opinion politique en public. Si son croisement de jambes maladroit reste anecdotique, ce témoignage peut constituer un véritable royal faux-pas, comme ça a récemment été le cas avec son propre père, Thomas Markle.

Féministe autoproclamée et officiellement reconnue par le palais de Buckingham, Meghan Markle est engagée en faveur des droits des femmes depuis son plus jeune âge. Déjà à 11 ans, elle avait réussi à faire changer une publicité pour du détergeant qu'elle jugeait sexiste en écrivant une lettre à la marque. En mai dernier, l'Irlande votait en faveur de la légalisation de l'avortement. La loi pourrait être adoptée avant la fin de l'été.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Roddy Alves dévoile son nouveau visage à 30 000€ sur Instagam. Le 10 mars 2020.
Robbie Williams quitte précipitamment son domicile pour s'intaller dans un hôtel à Londres
Meghan Markle et le prince Harry - Retour leur histoire d'amour.
Le prince George, la princesse Charlotte et le prince Louis dans un clip vidéo promouvant la semaine de la santé mentale des enfants, sur Instagram, le 3 février 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel