Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Meghan Markle victorieuse contre les tabloïds : le surprenant montant de ses dommages-intérêts révélé

Meghan Markle victorieuse contre les tabloïds : le surprenant montant de ses dommages-intérêts révélé
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
17 photos
Suite et fin du bras de fer juridique entre Meghan Markle et le "Mail on Sunday". Condamné pour avoir publié une lettre personnelle de la duchesse adressée à son père, le tabloïd doit désormais passer à la caisse.

Victorieuse dans son procès contre le tabloïd anglais le Mail on Sunday, Meghan Markle ne va pas se remplir les poches pour autant. Comme l'ont rapporté plusieurs médias mercredi 5 janvier, y compris l'AFP, le journal publié par le groupe Associated Newspaper a accepté de verser une livre symbolique de dommages et intérêts, pour solder la procédure judiciaire qui l'oppose à la duchesse de Sussex, pour utilisation abusive d'informations privées.

En revanche, l'épouse du prince Harry va recevoir une somme plus "importante" pour atteinte au droit d'auteur. Somme qui, selon un porte-parole de la duchesse, sera reversée à des associations. S'y ajoutent des frais de justice qui s'élèvent à 300 000 livres sterling (360 000 euros), le tout devant être versé avant le 7 janvier, selon un document judiciaire rendu public auprès de journalistes britanniques par la défense du groupe Associated Newspapers. Selon la BBC, ce document confirme formellement que l'éditeur du journal, qui avait indiqué qu'il envisageait un recours devant la Cour suprême, accepte sa défaite.

Les faits remontent à 2018, peu après le fastueux mariage de Meghan Markle et du prince Harry. Le Mail on Sunday avait publié des extraits d'une lettre personnelle de l'ancienne actrice américaine adressée à son père Thomas Markle, avec qui il est en froid. Une missive dans laquelle la nouvelle duchesse de Sussex le suppliait d'arrêter ses interventions embarrassantes et mensongères dans les médias. Le 2 décembre dernier, la justice britannique avait donné gain de cause à la mère d'Archie et Lilibet (2 ans et 7 mois) en rejetant le recours de l'éditeur du journal contre une décision rendue 10 mois plus tôt, qui jugeait illégale la publication de la lettre.

Pour sûr, Meghan Markle doit se réjouir de ce dénouement, quand on sait que la pression médiatique et les attaques des tabloïds à son égard ont grandement motivé son départ de la monarchie britannique avec le prince Harry. Le 8 janvier prochain marquera les deux ans du "Megxit". Si la rupture avec la Couronne s'est faite dans la douleur, les Sussex semblent finalement ravis de leur nouvelle vie en Californie avec leurs deux enfants, en témoigne leur tout premier portrait de famille à quatre, dévoilé en décembre dernier en guise de carte de voeux.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image