Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Mort d'Emiliano Sala, le principal accusé trahi par des SMS : "Ne dis rien à personne"

Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
15 photos
Alors que le procès sur la disparition d'Emiliano Sala se poursuit à Cardiff, des messages téléphoniques de l'homme en charge de son transport ont été révélés. De quoi avoir de sérieux doutes sur ses réelles intentions...

C'est un procès auquel on aurait aimé ne jamais assister. En janvier 2019, l'ancien joueur de FC Nantes, Emiliano Sala, tout juste transféré dans le club de Cardiff perdait la vie en pleine mer pendant un trajet en avion. Plus de deux ans après les faits, le procès s'est ouvert au Pays de Galle lundi dernier pour enfin faire la lumière sur ce drame. Sur le banc des accusés, on retrouve un certain David Henderson, 67 ans, présenté comme l'opérateur de l'avion qui s'est abîmé dans la Manche.

S'il a déjà reconnu une partie des torts qui lui sont reprochés, il semble que celui qui était censé piloter l'avion ne soit pas sorti d'affaire. Aux côtés d'Emiliano Sala à bord du Piper Malibu, c'est finalement le pilote David Ibbotson qui prend place, mais à en croire les révélations du propriétaire de l'avion, il n'aurait certainement pas dû se trouver là. Fay Keely, le propriétaire, a expliqué qu'il avait envoyé un email en juillet 2018 pour indiquer à David Henderson de ne plus jamais avoir recours aux services de David Ibbotson, 59 ans, pour conduire son avion. La raison ? Le pilote en question était l'auteur de deux infractions signalées par l'autorité britannique de l'aviation civile.

​​Nous avons tous les deux la possibilité de nous faire de l'argent

Malgré ce sérieux avertissement et l'absence de réelles qualités de pilotage chez Ibbotson, David Henderson, qui était censé conduire l'avion dans lequel se trouvait Emiliano Sala, lui a délégué cette responsabilité, contre l'avis de son supérieur. Lors du procès, un SMS envoyé par Henderson au pilote décédé dans l'accident a d'ailleurs été révélé et il montre clairement les intentions de l'accusé. "​​Nous avons tous les deux la possibilité de nous faire de l'argent", écrit-il.

Attiré par l'appât du gain, David Henderson comprend vite que le désastre est arrivé. Il écrit alors un texto à David Smith, un technicien qui s'occupe de la maintenance du Piper Malibu : "Ne dis rien à personne". Des preuves qui accablent l'accusé, qui se retrouve désormais au premier rang des coupables dans cette tragique histoire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image