Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Diego Maradona : son médecin visé par une enquête pour homicide involontaire

Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
12 photos
Lancer le diaporama
Leopoldo Luque, le médecin de Diego Maradona, fait l'objet d'une enquête pour homicide involontaire. La justice argentine a également ordonné des perquisitions à son domicile et à son cabinet. L'ex-footballeur est mort le 25 novembre 2020 à l'âge de 60 ans, quelques jours après une opération à la tête.

Après l'émotion suscitée par la mort de Diego Maradona, place à la colère ! Le médecin de la légende du football est visé par une enquête pour homicide involontaire. Une perquisition à son domicile et à son cabinet a même été ordonnée.

L'info est signée Marca ! Dans un article publié ce dimanche 29 novembre 2020, l'édition argentine du site sportif révèle que Leopoldo Luque, le médecin de Diego Maradona pourrait être à l'origine de négligences professionnelles suite à la mort de l'ex-footballeur. Le bureau du procureur général de San Isidro a également ordonné la perquisition de son domicile et de son cabinet, perquisitions qui ont eu lieu ce dimanche.

Le médecin sera entendu par ce même procureur pour répondre aux soupçons de négligence médicale, dans le cadre d'une enquête ouverte vendredi 27 novembre. Un médecin-psychiatre qui était chargé de donner à Maradona ses médicaments et une des personnes présentes dans la maison du Pibe de oro ("le gamin en or", surnom de Diego Maradona) au moment de sa mort pourraient également être concernés.

Par cette enquête, la justice argentine cherche à vérifier les témoignages de membres de la famille et de proches de Diego Maradona. L'un d'eux a parlé d'"irrégularités" à l'AFP. L'avocat et ami du défunt n°10 de l'Argentine, Matias Morla, a souligné "que l'ambulance a mis plus d'une demi-heure pour arriver" chez Diego. Trois de ses 4 filles se sont également exprimées sur les médicaments qui étaient prescrits à leur papa.

Maradona a été victime d'un oedème pulmonaire aigu secondaire et d'une insuffisance cardiaque chronique exacerbée à son domicile, à La Plata, près de Buenos Aires. Le 3 novembre dernier, il avait subi une opération d'un hématome sous-dural (une poche de sang formée sous la boîte crânienne).

En Argentine, trois jours de deuil national ont été décrétés. Le recueillement a été gâché par la publication de photos du corps de Diego Maradona, des selfies pris par les employés d'une maison funèbre où son cercueil était exposée.

Diego Maradona a reçu de nombreux hommages de personnalités du football et de fans. Une minute de silence a été observée avant tous les matchs de cette semaine.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image