Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Jean Cosmos, scénariste et ami de Bertrand Tavernier, bouleversé

Il était la plume de Bertrand Tavernier, l'homme de l'ombre qui a signé les scénarios et dialogues de quelques-uns des plus beaux films du prolifique cinéaste français : Jean Cosmos, né en 1923 à Paris, est mort mardi 26 août 2014 à l'âge de 91 ans.

On lui doit notamment le bijou La vie et rien d'autre, film qui va même lui inspirer un livre du même nom, avant de signer pour Tavernier La Fille de D'Artagnan, Capitaine Conan, Laissez-passer et plus récemment le très beau film en costumes La Princesse de Montpensier, qui lui avait valu une nouvelle nomination aux César. "Je reste là, orphelin de tant de bonheur, de tant de joie, orphelin d'une de ces amitiés si fortes, si rares", écrit le cinéaste âgé de 73 ans, en réaction à la disparition de son complice, dans un communiqué publié par la SACD.

Autant dire que le cinéma français vient de perdre l'un de ses scénaristes les plus talentueux. Jean Cosmos, de son vrai nom Jean Gaudrat, avait pourtant entamé des études d'ingénieur avant de se tourner, au lendemain de la guerre, vers la musique, sa première passion, et d'écrire des chansons pour Yves Montand. Au coeur des années 1950, il se lance dans l'écriture de pièces radiophoniques et signe la décennie suivante de nombreux feuilletons télé (Quand on est deux, Ardéchois coeur fidèle, Julien Fontanes Magistrat), et planche même pour l'historique série policière Les Cinq Dernières minutes de 1967 à 1980, diffusée sur l'ORTF puis Antenne 2.

Au cinéma, Jean Cosmos est avant tout la plume de Bertrand Tavernier, son ami de toujours. C'est ce dernier qui l'avait convaincu de revenir au cinéma après le traumatisant échec de Bonjour Toubib (1954) qui avait complètement dégoûté Cosmos, lequel s'était alors replié sur la petite lucarne. Son retour sera un coup de tonnerre puisqu'il signe, en 1988, La vie et rien d'autre, long métrage qui glanera – entre autres – le Prix spécial du Film Européen. Dès lors, on verra le nom de Jean Cosmos apposé aux productions que sont La Fille de d'Artagnan (1994), Capitaine Conan (1996), Laissez-passer (2002) et La Princesse de Montpensier (2010). Il travaille aussi sur Le Colonel Chabert ou encore Le Bossu, collaborera également avec Jean Becker pour Effroyables jardins, mais aussi Luc Besson et Gérard Krawczyk pour Fanfan la Tulipe en 2003. Nommé à trois reprises au César du meilleur scénario – toujours pour un film de Tavernier –, Jean Cosmos ne le remportera jamais.

"Nous avons été émus ensemble. Mais aussi, Dieu, que nous nous sommes amusés", a commenté Bertrand Tavernier, ébranlé par la mort de son ami. Il dit également : "Je reste là et, au-delà de ma peine, je pense à tes enfants, à Marie Laurence et j'ai envie de dire comme Noiret dans Que la fête commence, Dieu est méchant. Mais tu me regarderais et tu me dirais : 'Ce n'est pas la peine d'aller accuser Dieu, il y a l'âge, la vie qui s'use et qui vous diminue et vous ronge. Mais il nous reste nos souvenirs. Et tous les films qu'on a faits ensemble.' Oui les souvenirs, à commencer par la merveilleuse Lilette qui, en disparaissant la première, te laissa une immense plaie au coeur. J'aime à penser que vous vous êtes retrouvés et aussi que tu vas pouvoir discuter, au paradis des scénaristes." Une longue lettre émouvante et passionnée, sobrement intitulée "Travailler avec Jean Cosmos : 25 ans de bonheur", dans laquelle Tavernier expose ses souvenirs, assurant qu'il venait de "commencer à écrire une lettre pour reprendre ces échanges épistolaires où l'on se disait tout et n'importe quoi". Georges Werler, comédien et metteur en scène de théâtre, a quant à lui évoqué "une vraie blessure qui nous laisse douloureux et perdus".

Les obsèques de Jean Cosmos auront lieu le 2 septembre à 11h en l'Église Saint-Roch à Paris.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel