Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Mylène Demongeot : Récidive de son cancer et retour en chimio, elle raconte

Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
14 photos
On pensait Mylène Demongeot définitivement tirée d'affaire quand elle a évoqué son cancer, pour la première fois, en janvier 2020. Mais le crabe n'avait pas dit son dernier mot.

Elle célébrera ses 86 ans le 29 septembre prochain. Et pourtant Mylène Demongeot a cru qu'elle n'atteindrait jamais ce cap. Ces derniers mois ont été rudes pour la comédienne, qui a enchaîné les pépins de santé. Atteinte d'un cancer, elle avait attendu de s'en sortir pour parler publiquement de son mal. Elle arborait, alors, une nouvelle coupe de cheveux grise, courte, le résultat de nombreuses séances de chimiothérapie. Et si elle a joué la sécurité, quitte à patienter des semaines durant, l'actrice a finalement vécu une récidive.

Mylène Demongeot a dû retourner à la case chimio, comme elle l'explique ouvertement dans les colonnes du magazine France Dimanche. Le cancer n'est, d'ailleurs, pas le seul à avoir tenté de venir à bout de la comédienne. Victime de la pandémie de Covid-19 l'année dernière, elle était considérée comme condamnée. Mais un certain spécialiste marseillais l'a, selon elle, sauvée. Il s'agit, bien entendu, du très médiatisé professeur, à qui elle dédie son prochain ouvrage intitulé Merci Raoult.

Tous assuraient que j'allais mourir, que j'étais trop faible

Dans les pages de ce récit autobiographique, l'auteure raconte son combat contre le virus et son "retour inespéré à la vie" grâce à un savant mélange d'hydroxychloroquine et d'antibiotiques. "Il faut reconnaître que c'est grâce à ce grand professeur que j'ai eu la vie sauve, explique-t-elle. Atteinte du Covid l'an dernier et condamnée par les médecins qui ne donnaient pas cher de ma peau, je m'en suis sortie parce qu'on m'a administré le traitement de Raoult. Tous assuraient que j'allais mourir, que j'étais trop faible pour qu'on m'intube ou qu'on me plonge dans le coma."

Tout est bien qui finit bien puisqu'après avoir vaincu tous ses problèmes de santé, Mylène Demongeot a pu terminer le tournage du film MDR, Maison de retraite de Thomas Gilou avec Kev Adams et Gérard Depardieu, qui sera présenté au festival de l'Alpe d'Huez en janvier prochain. Elle a également tourné dans Deux vies, un épisode de la série Capitaine Marleau qui sera diffusé en septembre 2021. Quant à son ouvrage, elle ira le remettre au professeur Raoult, à Marseille, en main propre, dès qu'il sera sorti...

Retrouvez l'interview de Mylène Demongeot dans le magazine France Dimanche, n° 3911 du 13 août 2021.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image