Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mylène Demongeot sauvée du Covid-19 par Didier Raoult ? "Je lui dis merci"

Mylène Demongeot sauvée du Covid-19 par Didier Raoult ? "Je lui dis merci"
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
Son traitement à la chloroquine, pour venir à bout du coronavirus, est très décrié à travers le monde. Et pourtant, la comédienne Mylène Demongeot l'affirme : si elle est en vie, c'est grâce au professeur Didier Raoult.

La décennie commence de manière particulièrement rude pour Mylène Demongeot. C'est bien simple, depuis que les douze coups ont sonné le 1er janvier dernier, elle enchaîne les pépins. À peine remise de son cancer du péritoine, celui qu'elle a caché à tout le monde de longs mois durant, la comédienne a rejoint la liste des victimes du coronavirus.

Tirée d'affaire, elle n'a qu'une certitude : si elle est encore en vie, c'est grâce au très décrié professeur Didier Raoult et à son traitement à la chloroquine. "Je suis prête à le crier partout car je vois qu'on l'enquiquine comme c'est pas permis, a-t-elle expliqué à Stéphane Bern au micro de RTL. Mais moi, je lui dois la vie. Alors je dis merci, professeur !" La star n'est pas la seule à avoir fait confiance au traitement du professeur marseillais puisque le maire de Nice Christian Estrosi et sa femme Laura Tenoudji ont aussi pris la choloroquine. Pour l'heure, il est encore formellement impossible de dire si le traitement est véritablement fiable ou non....

La comédienne s'apprêtait à reprendre du service quand le Covid-19 en a décidé autrement. Au début du mois de mars, Mylène Demongeot a intégré le casting de la nouvelle comédie de Thomas Gilou – à l'origine des trois volets de La vérité si je mens – avec Kev Adams et Gérard Depardieu. Mais l'expérience a été plus brève que prévu. L'actrice a dû être hospitalisée en urgence et a bien cru qu'elle vivait ses derniers jours. "Ils m'ont collée dans un lit et là, les médecins se sont montrés assez pessimistes. En fait, ils ne me voyaient pas passer la semaine", se souvenait-elle chez Ouest France.

Il faut dire que, malgré son enthousiasme superbe, Mylène Demongeot a été mise à rude épreuve. Elle qui se bat depuis plus de sept ans contre le "conseiller du patrimoine" qui l'a arnaquée a trouvé un nouvel ennemi qui a ruiné son année 2019. Son cancer du péritoine. Mais prudente, elle avait attendu d'être complètement remise de son mal pour accepter d'en parler, s'affichant alors avec une nouvelle chevelure grise. "J'ai préféré prendre toutes les précautions nécessaires, attendre d'avoir fait deux examens de contrôle à plusieurs mois d'intervalle, avant d'annoncer que j'étais vraiment sortie d'affaire" précisait la comédienne de 84 ans. Espérons que la suite soit, enfin, plus clémente pour elle...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image