Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nana Mouskouri : Délaissée et trahie, elle règle ses comptes !

Le 21 novembre, Nana Mouskouri sortait un très bel album intitulé Rendez-vous. Rendez-vous parce qu'il revisitait de très anciens titres de son répertoire, avec un casting à faire pâlir d'envie n'importe quel directeur artistique : Francis Cabrel, Charles Aznavour et même Alain Delon ont répondu à son invitation. Mais la chanteuse aux 300 millions d'albums vendus dans le monde n'a guère apprécié le peu de soutien et d'implication de sa maison de disques Universal. Trahie, elle tape du poing sur la table...

C'est dans les pages du magazine Platine que Nana Mouskouri partage son désarroi et sa colère. Dans sa ligne de mire, une maison de disques, Universal, et son patron Pascal Nègre qui lui colle un producteur dilettante : "Je suis découragée, car ma maison de disques ne s'intéresse plus à ce que je fais. Je ne me plains pas, mais je suis un peu abattue. (...) Pour mon dernier disque, Pascal Nègre m'a donné un producteur, Pierre Jaconelli. Quand j'étais en studio, il passait juste pour me dire qu'il repartait. Avant, nous étions des chanteurs, maintenant nous sommes des produits. Une fois de plus, je ne veux pas me plaindre, mais je ne mérite pas ça." Le plus difficile pour Nana Mouskouri, c'est que la situation n'est pas nouvelle : "Cela dure depuis dix ans. On n'a pas fait de promo pour moi, et on me répondait que c'était lié à la crise du disque. Même pour le dernier album, Rendez-vous, ils n'ont pas fait de promo."

Le projet n'a non seulement pas reçu le soutien escompté, mais il a visiblement été traité par-dessus la jambe par Universal : "Ils ont dû réimprimer le livret car, dans le premier tirage, ils s'étaient trompés dans les textes. Ils avaient publié le texte français de Guantanamera, alors que je le chante en espagnol [avec Cabrel, NDLR] ! Je ne sais pas d'où viennent ces erreurs, mais ça veut dire que le directeur artistique ne contrôlait rien du tout. Je vais leur faire un procès pour ça." Désormais, Nana Mouskouri n'attend qu'une seule chose : que son contrat prenne fin pour recouvrir enfin sa liberté.

"Après, on pourra faire ce qu'on veut... si jamais j'ai envie de chanter." À 77 ans, la star grecque n'a pourtant pas encore totalement perdu le désir de chanter. Elle a d'ailleurs participé à un nouvel album de duos, celui de son ami Chico, pour les 20 ans du groupe Chico & The Gypsies. Nana reprend avec eux le classique Volare. Rendez-vous le 25 juin dans les bacs.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image