Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nolwenn Leroy en sirène pour son album : La chanteuse défend son ''délire''

Quand Nolwenn Leroy annonçait la sortie de son album Bretonne, peu aurait parié de sa réussite. Un an et demi plus tard, la jeune chanteuse a plus que gagné son pari, dépassant le million d'exemplaires vendus. Avec Ô filles de l'eau, son nouvel album prévu le 26 novembre, Nolwenn Leroy revient avec la même équipe de musiciens mais propose des chansons originales. Le single Juste pour me souvenir est plus que prometteur, mais on parle beaucoup de la pochette du disque, tourné en dérisioon sur Internet : Nolwenn y apparaît à demi nue entre deux rochers, comme une sirène mélancolique... Là encore, un sacré parti pris esthétique que Nolwenn assume avec sincérité.

Interrogée par l'Agence France Presse à l'occasion de la sortie de son nouvel album, Nolwenn Leroy défend bec et ongle la pochette de son disque. Elle est l'oeuvre de l'artiste et photographe australienne Vee Speers. Ce portrait de Nolwenn Leroy s'inspire de la série Immortal de l'artiste qui "parle de mes pensées sur l'obsession pour la jeunesse, la beauté, et notre peur de la mort", expliquait Speers, en 2010, sur le site LesPhotographes.com. Nolwenn assume son choix : "J'adore les pochettes des disques des années 70, des choses improbables, fantasmagoriques de Kate Bush à Bowie. On me dit 'C'est quoi ce délire ?' Mais justement, c'est ça le délire : rentrer dès le début dans un histoire." Quant à la figure de la sirène, elle évoque autant la "séduction que la mort" pour la jeune artiste de 30 ans. Ce regard mélancolique sur la pochette est peut-être plus sombre encore que nous l'imaginions.

Les histoires de cet Ô filles de l'eau "nous plongent dans l'univers poétique et mystérieux de la mer", annonce Nolwenn Leroy sur son site officiel. Enregistré en Paris et Londres avec Jon Kelly, "dans l'ambiance et avec les musiciens de Bretonne", Ô filles de l'eau est chanté en français, en anglais, en breton et en gaélique, des textes tous écrits par Nolwenn. Miossec (qui cartonne avec Johnny Hallyday), Jean-Louis Murat ou Hubert Mounier (ex-Affaire Louis Trio) lui ont composé ses musiques.

Prénomminée pour les NRJ Music Awards, Nolwenn Leroy boucle sa tournée Bretonne par trois Olympia de Paris du 13 au 15 décembre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image