Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Novak Djokovic positif au coronavirus : il réagit aux critiques

Novak Djokovic positif au coronavirus : il réagit aux critiques
Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
Novak Djokovic est persuadé d'être pris dans une "sorte de chasse aux sorcières". Le tennisman a réagi aux insistantes critiques liées à sa contamination. Il a en effet contracté le Covid-19 lors de son tournoi de tennis caritatif, en Serbie.

Malgré la levée du confinement, le coronavirus est toujours présent. Novak Djokovic l'a contracté lors de son tournoi de tennis caritatif en Serbie, qui avait démarré à la mi-juin à Belgrade, un événement au cours duquel les mesures de distanciation sociale étaient inexistantes. L'athlète réagit aux nombreuses critiques dont il est la cible depuis et dénonce "une sorte de chasse aux sorcières".

C'est avec le site serbe Sportski Zurnal que Novak Djokovic s'est entretenu. Le tennisman de 33 ans et actuel n°1 mondial a déploré l'insistance des critiques à son égard, liées à la contamination par le Covid-19 lors de l'Adria Tour. "Je vois beaucoup de critiques. Il est clair qu'il existe quelque chose de plus, comme s'il existait un agenda, quelqu'un doit porter le chapeau, une personnalité de taille doit être le principal fautif", a-t-il déploré.

Novak Djokovic, son épouse Jelena et trois autres participants au tournoi, Grigor Dimitrov, Borna Coric et Viktor Troicki avaient en effet ensuite été testés positifs au Covid-19.

Après l'annulation de la suite du tournoi, l'heure est venue de trouver des responsables. Srdjan Djokovic, le père de Novak, a rejeté la faute de la contamination de son fils sur Grigor Dimitrov, sans le nommer directement. "Nous ne savons pas où il l'a attrapé, mais il l'a eu. Il t'a fait beaucoup de mal à toi (Novak), à la Croatie, à la Serbie et à ma famille. Il aurait dû être testé dans son pays d'origine", avait-il déclaré à la chaîne télévisée croate RTL. Dimitrov fut le premier contaminé lors de l'Adria Tour.

Son manager, Georgi Stoimenov, a rejeté la faute sur l'organisation de l'événement : "Les organisateurs de l'événement sont les seuls à avoir la responsabilité du protocole sanitaire du tournoi et celle de créer les règles à suivre. Grigor a strictement respecté toutes les règles imposées par les organisateurs et les lois et règlements existants lors du passage de la frontière entre la Bulgarie, la Serbie et la Croatie."

La Serbie, secouée par une vague de manifestations contre le président Aleksandar Vucic, a appliqué des restrictions différentes des autres pays de l'Europe s'agissant du coronavirus. Les rassemblements n'y ont jamais été interdits. Ainsi, les joueurs et joueuses de l'Adria Tour ont partagé des accolades sur le court, ont dîné ensemble et joué au foot ou au basket, avec contacts. Certains, dont Novak Djokovic, Alexander Zverev et Grigor Dimitrov ont même été aperçus dansant torse nu en boîte de nuit.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image