Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Obsèques du prince Philip : le prince Harry se démène pour rentrer, sans Meghan Markle

21 photos
Voir 21 photos
Obsèques du prince Philip : le prince Harry se démène pour rentrer, sans Meghan Markle
En dépit de la crise sanitaire et des tensions provoquées par son interview vérité à la télévision américaine, le prince Harry fait tout pour rentrer en Angleterre et prendre part aux obsèques de son grand-père le prince Philip.

Comme l'a annoncé le palais de Buckingham samedi en fin de journée, seul le prince Harry assistera aux obsèques du prince Philip. Enceinte de leur deuxième enfant (une fille attendue pour cet été), son épouse Meghan Markle va quant à elle rester en Californie avec leur fils Archie (22 mois). Cela fait maintenant un an que le duc et la duchesse de Sussex ont quitté la monarchie et posé leurs valises aux États-Unis, dans l'espoir d'une vie de famille plus paisible loin des tabloïds et du protocole.

Depuis l'annonce du décès de son grand-père vendredi midi, le prince Harry se "démène" pour pouvoir rentrer en Angleterre à temps pour les obsèques, prévues le 17 avril prochain à Windsor. Après un an d'absence, son retour est compliqué par la crise sanitaire et les limitations en ce qui concerne les voyages internationaux : "Il a dit qu'il voulait être avec tout le monde et qu'il avait déjà pris des dispositions pour rentrer à la maison", a rapporté une source du Mirror vendredi. Le Britannique de 36 ans aurait parlé à plusieurs membres de sa famille, y compris son père le prince Charles, mais aussi ses cousines les princesses Beatrice et Eugenie et ce, en en dépit de la crise royale provoquée par son interview vérité avec Oprah Winfrey il y a un mois...

Les confidences du prince Harry et Meghan Markle lors de cet entretien télévisé n'ont pas manqué de secouer la Couronne, surtout l'affirmation selon laquelle des membres de la Firme auraient fait preuve de racisme avant la naissance d'Archie. Alors hospitalisé, c'est à distance que le prince Philip a suivi la crise royale et familiale qui s'en est suivie. Unis dans le deuil, peut-être ce retour précipité sera-t-il l'occasion pour Harry de se réconcilier avec ses proches ?

En attendant de voir les retrouvailles du prince Harry avec sa famille, un timide hommage au prince Philip a été publié sur le site de sa fondation avec Meghan Markle, baptisée Archewell : "A la mémoire de son altesse royale le duc d'Edimbourg. 1921-2021. Merci pour votre service... Vous nous manquerez beaucoup." Un message bref et formel qui n'a pas manqué de déclencher une nouvelle vague de critiques...

Des obsèques simples, en petit comité

Le prince Philip est décédé vendredi matin dans ses appartements privés du château de Windsor, avec son épouse la reine à son chevet, comme il le souhaitait. Même si la crise sanitaire chamboule les plans du palais pour les obsèques, le duc d'Edimbourg aurait de toute façon demandé à être enterré sans grande cérémonie nationale. Les obsèques se tiendront le 17 avril prochain : une cérémonie religieuse sera organisée pour une trentaine de personnes en la chapelle St George, au château de Windsor, avant que le prince Philip ne soit inhumé non loin de là, dans les jardins de Frogmore.

Comme l'a rapporté l'AFP, des salves de tirs ont été tirées samedi midi dans tout le Royaume-Uni en hommage au prince Philip : depuis la Tour de Londres au bord de Tamise, les châteaux d'Edimbourg ou de Belfast, dans l'enclave britannique de Gibraltar, sur les navires de la Royal Navy, où il a servi pendant la Seconde guerre mondiale, le bruit des canons a retenti à 12h, pour la première de 41 salves.

Pour éviter des rassemblements qui violeraient les règles sanitaires en vigueur, le public a été appelé à ne pas se rendre en masse devant les résidences royales mais à signer un livre de condoléances en ligne. Certains se sont cependant rendus au château de Windsor ou au palais de Buckingham, résidence officielle de la reine à Londres, pour y déposer des fleurs et des mots de soutien.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image