Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pascal Obispo croit en son Jésus : "Son combat rejoint les miens..."

9 photos
Lancer le diaporama
Le chanteur revient avec une nouvelle fresque musicale biblique.

Après le carton des Dix commandements, Pascal Obispo a connu l'échec relatif de la comédie musicale Edam et Eve : La Seconde Chance, dont la tournée a été annulée au dernier moment en 2012. Depuis le 17 octobre, son Jésus, de Nazareth à Jérusalem, mis en scène par Christophe Barratier, est joué au Palais des sports de Paris. Une fresque musicale interprétée par Mike Massy dans le rôle-titre, Anne Sila (Marie) et Crys Nammour (Marie Madeleine).

Cette semaine dans Point de vue, Pascal Obispo revient sur son attachement à la figure de Jésus : "J'aime l'idée de travailler sur des personnes exclues qui se battent pour les délaissés, les malades, les pauvres, les handicapées, les prostituées. Cela rejoint mes propres préoccupations au sein d'associations", explique celui qui soutien très activement Sidaction et, au sein des Enfoirés, l'association des Restos du Coeur. D'ailleurs, il n'hésite pas à comparer l'engagement de Jésus à celui d'un Coluche : "Aujourd'hui, Jésus serait dans une association. Chez Emmaïs, imagine Pascal Obispo. Il serait écouté, parce que l'on écoute toujours ceux - l'abbé Pierre, Coluche, Pierre Bergé - qui luttent contre les injustices sociales, le sida ou les maladies orphelines."

Ni violente, ni sanguinolente

C'est donc avec modernité qu'il décrit la figure de Jésus et le souci d'offrir un spectacle d'une grande sobriété, où l'émotion prime. Loin des excès gores dépeints par Martin Scorsese (La Dernière Tentation du Christ, 1988) et Mel Gibson (La Passion du Christ, 2004), Pascal Obispo a imaginé cette fresque musicale qui se penche tout particulièrement aux trois dernières années de la vie du Christ : "Tout commence avec son baptême sur les rives du Jourdain et s'achève avec sa crucifixion qui, comme le précise Christophe, ne sera ni violente, ni sanguinolente, et présentée du point de vue de Marie jouée de façon bouleversante par la chanteuse Anne Sila."

Dans cette longue interview, Pascal Obispo raconte le voyage de l'équipe au Maroc où ont été tournés les clips de La Bonne Nouvelle, Aimez-vous les uns les autres et L'Adieu dans les décors de la série canadienne La Bible. Pour la première fois les interprètes se sont glissés dans leur personnage et Pascal Obispo se souvient de son émotion : "Quand Mike a mis la couronne d'épines, qu'il a été recouvert de sang et qu'il a porté une croix, faisant vraiment son poids, nous avons tous été saisis, bouleversés. C'était Jésus. Nous avons alors compris que nous faisions quelque chose de fort, qui nous dépassait."

Aimez-vous le suns les autres - extrait de la fresque musicale "Jésus, de Nazareth à Jérusalem" au Palais des Sports à partir du 17 octobre 2017, et en tournée dans toute la France.
Point de vue en kiosques le 18 octobre 2017.
Point de vue en kiosques le 18 octobre 2017.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel