Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Patrick Balkany, piégé par Action discrète : Un faux rappeur le fait danser

7 photos
Lancer le diaporama

Si deux de leurs membres se sont échappés du côté de Nollywood pour un film, Action discrète est toujours actif... et vient même de sévir à nouveau ! Dans leur dernière caméra cachée, les trublions à cagoules s'en sont ainsi pris à Patrick Balkany en se faisant passer... pour des rappeurs de Levallois-Perret. Improbable pour beaucoup sauf pour le maire de la ville qui, piégé, a bien réagi et même dansé sur une chanson "gangsta" à sa gloire. Culte...

Patrick Balkany se baladait tranquillement dans Levallois-Perret pour distribuer des tracts en ville avec ses équipes quand le maire est tombé sur un rappeur plutôt étrange venu de Levallois. Ce dernier, incarné par l'excellent Patrice Mercier, explique être obligé de se faire appeler Le Furet, car La Fouine lui a volé son nom. "Mais le furet, ça bouffe la fouine, non ?", tente de le rassurer l'édile, avant de remarquer la grenade dessinée sur son sweat.

Le faux rappeur enchaîne alors en lui expliquant que les jeunes de cité n'ont plus Tony Montana comme modèle mais... Patrick Balkany. Une idée qui fait sourire le maire. "Franchement, Levallois, c'est pas le bordel. Dans la cité, Neruda, c'est pareil. Il y a qu'un mec qui s'occupe du teshi [shit en verlan, NDLR], il faut un boss, voilà", lui indique Le Furet, qui invite le maire dans sa cité, avant de lui faire écouter une chanson spécialement pour sa campagne. "Si tu veux voter Balkany, lève les mains", dit notamment la chanson sur le refrain, déclenchant l'hilarité de de Patrick Balkany et de son équipe, l'édile n'hésitant pas à lever les mains en l'air et à esquisser quelques pas de danse dans la rue.

Conquis, Patrick Balkany veut même que le rappeur lui envoie le titre. "Tu me l'envoies, hein", lui dit-il à propos de la chanson. Ce qu'il ne sait pas encore, c'est qu'il aura une vidéo souvenir et qu'il pourra même visionner le petit clip réalisé par Action discrète et le Furet...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image