Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Philippe Katerine : Mariage, homosexualité et Gérard Depardieu... Il dit tout !

Julie Depardieu a récemment confié dans les pages de Santé Magazine être "une maman speed". C'est au tour de son compagnon Philippe Katerine de se confie au magazine GQ dans une grande interview menée par Frédéric Taddeï. Sa belle-famille et son homosexualité latente ont animé leur conversation.

Philippe Katerine et Julie Depardieu sont les parents d'un petit Billy, né en juin 2011. Alors que Julie attend leur second enfant, le chanteur prend à peine conscience de l'héritage de son fils. "Déjà qu'il a des parents célèbres, c'est chiant, mais en plus il a Gérard Depardieu comme grand-père. Ce n'est pas rien", lui glisse Taddeï. "C'est vrai, répond Katerine. Figure-toi que je ne l'ai réalisé qu'hier soir. Il y avait Les Compères [avec Pierre Richard, de Francis Weber en 1983] sur Paris Première. Quand j'ai vu Gérard, j'ai pensé : 'Tiens, le grand-père de Billy' (...). C'est comme si ton grand-père, c'était Jean Gabin."

Julie Depardieu et Philippe Katerine se sont installés dans un meublé dans le 16e arrondissement, un quartier qui fascine le chanteur. Dans ce grand et bel appartement, il n'a pas encore réuni ses parents - que l'on découvrait sur la pochette de son disque Philippe Katerine paru en 2010 - et ceux de Julie autour du berceau de Billy : "Cela serait amusant. Ce n'est pas à exclure... Il suffirait qu'on se marie. Tiens, je n'y avais pas pensé." L'idée fera-t-elle son chemin ?

Pour l'heure, le chemin emprunté par Katerine est celui d'une "hétérosexualité fracassante", expression qu'il employait en octobre 2010 dans le Cabinet des curiosités de notre collègue Darkplanneur. Avec Frédéric Taddéi dans GQ, il évoque son éveil à la sexualité et sa prétendue homosexualité : "Je crois que, quelque part, j'en suis un, dit-il. J'ai essayé bien sûr, mais en vain. Mes premiers rapports sexuels, c'était avec un garçon, mais j'ai trouvé après que c'était mieux avec les filles." Aujourd'hui, ces pulsions ont évolué : "C'est devenu de la tendresse physique avec certains de mes camarades." Une tendresse dont Katerine faisait preuve dans les bras d'un biker gay dans son clip - assez savoureux - du single Des bisoux.

Mais pour l'heure, l'actu du chanteur, ce n'est pas de la musique - "J'en joue plus. Il y a trop d'autres choses à faire dans [le 16e]" -, mais cette exposition aux Galeries Lafayette, boulevard Haussman à Paris, intitulée Comme un ananas. À découvrir jusqu'au 2 juin. À cette occasion, les éditions Denoël vont publier un nouvel ouvrage de l'artiste reprenant le matériel graphique de l'expo et enrichi de dessins inédits et d'un entretien avec l'auteur.

L'intégralité de cette interview de Philippe Katerine par Frédéric Taddeï est à lire dans GQ, en kiosques le 18 avril 2012.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image