Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Philippe Uminski : Après la gifle de Laura Smet, ''la vie continue'', poignante

13 photos
Lancer le diaporama

Pour Philippe Uminski, le grand jour approche, déjà précédé de louanges critiques et d'un buzz exceptionnel : le 21 mai paraîtra son album Mon premier amour, mis en lumière en avril par le clip de son single-titre, pour lequel il avait enrôlé Laura Smet, fille de son ancien "boss", Johnny Hallyday.

Transformée en mariée, lancée dans une course effrénée qui s'achevait dans une gifle supersonique (loin d'être feinte, à en croire les interviews amusées des intéressés depuis !) et un fougueux baiser de cinéma sur la scène des Folies Bergère, Laura Smet attirait alors les regards sur celui qui est si longtemps resté dans l'ombre : ex-rockeur du groupe Montecarl dans les années 1990, qui avait plus tard saigné les dancefloors avec sa reprise tonitruante du Harder, Better, Faster, Stronger de Daft Punk avant de forcer le respect en 2007 avec son précédent album Les Curiosités, Philippe Uminksi a mis ces dernières années son (ses) talent(s) au service de Calogero (3, Face à la mer), Julien Clerc, qui lui doit les arrangements chiqués de Fou, peut-être et l'audace de sa tournée symphonique, ou encore Johnny Hallyday, pour qui il a réalisé l'album Ça ne finira jamais et a assuré la direction musicale du Tour 66.

Après l'emphase digne de Brel du palpitant Mon premier amour, habité d'une fougue de jeune premier et d'une authenticité de qui a déjà vécu, Philippe Uminski propose de découvrir son morceau La vie continue, accompagné d'images saisies lors de l'enregistrement - l'album a été enregistré en direct en studio et en deux journées, fin novembre 2011, avec un orchestre symphonique de 32 musiciens en plus d'un septet pop.

La première minute et ses couplets couleur de nostalgie passés, un emballement fou nous jette à l'oreille les souvenirs et la faim de vivre qui animent La vie continue. Un carpe diem qui roule comme une mer déchaînée, sur un tempo de marche et dans une fureur orchestrale, où Philippe Uminski crie, à la manière du Brel du final d'Amsterdam, le besoin tripal de "bouffer à pleine vie jusqu'à la moindre seconde", puisque "après le temps vous prend et vous emmène ailleurs, car le temps souffle un vent qui vous échoue le coeur". A peine déprimé par le temps passé, un hymne à la vie.

Toute l'actualité de Philippe Uminski sur son site officiel et sa page Facebook.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image