Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pierre Ménès, un "petit cancer" : Les sérieux effets secondaires de sa maladie

10 photos
Lancer le diaporama
Le journaliste s'est livré comme jamais.

Atteint de la maladie de Nash, également appelée maladie du foie gras ou du soda, Pierre Ménès (53 ans) a subi une double greffe du foie et du rein le 18 décembre dernier. Une opération qui lui a sauvé la vie et sur laquelle il s'est épanché dans son livre Deuxième mi-temps, publié le 29 mars aux éditions Kero. A cette occasion, le chroniqueur du Canal Football Club, qui a fait son grand retour dans l'émission le 2 avril dernier, était l'invité d'Anne-Sophie Lapix dans C à vous (France 5) hier soir afin de revenir sur son opération et tout ce qu'elle a engendré.

"Cette personne [dont il a reçu les organes, NDLR], elle est morte... Si je n'avais pas reçu ces greffons, une semaine après, je serais mort aussi", a confié avec émotion le compagnon de Mélissa dans un premier temps. Après quoi, Pierre Ménès a admis avoir eu de sérieux effets secondaires à cause de sa maladie : "J'ai fait le grand chelem de tous les effets secondaires : l'encéphalopathie, l'ascite, le cancer à la fin... C'était un petit cancer, d'un centimètre et demi. Il paraît qu'il faut commencer à s'alarmer à partir de cinq centimètres."

Pierre Ménès attendait donc "la mort tranquillement". Son téléphone a heureusement sonné afin de lui annoncer la bonne nouvelle : il allait subir une greffe. Depuis, le journaliste de 53 ans va mieux, bien qu'il doive encore prendre "19 médicaments par jour" et suivre une rééducation comme il l'a confié récemment au Parisien : "Mon pied droit ne se soulève pas bien à cause d'un nerf qui s'est bloqué lors de l'opération", avait-il notamment indiqué.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel