Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Quand Natascha Kampusch dévoile les terribles obsessions de son agresseur !

Sorti il y a un mois en Autriche, le livre de Natascha Kampusch est désormais disponible en France. C'est l'éditeur JC Lattès qui a décroché la timbale, car le récit de cette jeune Autrichienne de 22 ans, enlevée à l'âge de 10 ans à la sortie de l'école et séquestrée pendant 8 ans, est unique. Le livre s'intitule 3096 jours, comme le nombre de jours restés en captivité sous le joug de Wolfgang Priklopil.

La presse autrichienne a déjà publié quelques passages choc du livre. Natascha y raconte la violence, quasi constante, les humiliations, ses tentatives de suicide et décrit ce Priklopil obsédé par la propreté qui l'obligeait à se raser la tête, pour ne pas laisser traîner de cheveux - aussi pour ne pas laisser de traces en cas de descente de police -, ou qui lui interdisait de porter des vêtements dans la maison, pour ne pas être tentée de s'enfuir.

De passage en France pour la promotion du livre, Natascha Kampusch a rencontré une journaliste du Point (dans son édition à paraître ce jeudi 28 octobre, l'hebdomadaire consacre à copieux dossier à la jeune femme). Natascha y reconnaît entre autres supplices que son agresseur l'attachait par un collier de serrage à ses côtés la nuit et l'a contrainte à des relations sexuelles. La journaliste écrit : "Elle prie qu'on lui accorde cette ultime intimité en ne posant aucune autre question à ce sujet." Natascha a toujours été d'une immense discrétion quant à cette question. Lors qu'elle compte par exemple, elle ne prononce pas le chiffre six, qui en autrichien se prononce comme "sexe".

Ce que l'on apprend de l'entretien, c'est la manière dont il utilisait la nourriture pour la soumettre. Natascha Kampusch : "Il voulait me voler mon énergie pour que je ne puisse pas me débattre, que je ne pense plus à l'évasion. En me privant, il m'a empêchée de penser. Quand on a très faim, toutes les pensées tournent autour de la nourriture et de rien d'autre. Et on a très froid, très, très froid, on a le vertige. Il fait noir, très sombre."

Aujourd'hui encore, elle se demande pourquoi il l'a choisie, parce qu'il l'a repérée sur une photo de classe : "Cela réveille des questions dans ma tête, dit-elle. Comment l'a-t-il vue ? De qui a-t-il obtenu cette photo ? Et puis comment lui est-il venu à l'idée que, parmi ces enfants, ce serait moi sa victime ?"

Dans son livre, elle explique lui avoir dit, quelques mois avant sa fuite : "Tu nous a mis dans une situation dans laquelle seul un de nous deux peut survivre." Elle n'avait pas tort. Quelques heures après la fuite de Kampusch, Wolfgang Priklopil met fin à ses jours. Elle l'apprend de la bouche des policiers : "Un sentiment de chaleur, de sécurité envahissait tout mon corps. Ma tête était légère. Wolfgang Priklopil n'était plus. C'était fini. J'étais libre."

Au Point, l'ancienne prisonnière explique vivre seule, revoir sa mère régulièrement, mais pas son père. Ce dernier a voulu monnayer ses interviews après la libération de sa fille. Natascha Kampusch voudrait passer le bac en candidate libre. Elle loue, seule, un appartement dans Vienne, avec l'angoisse que son propriétaire y pénètre sans l'en avertir. Elle ne reçoit aucune aide de l'Etat, a seulement reçu ses arriérés d'allocations familiales. Elle vit grâce aux deux interviews qu'elle a monnayées pour la presse et la télévision autrichienne.

Dans le Point toujours, après l'interview, il y a un portrait étonnant de cette jeune fille. C'est le psychanalyste et écrivain Michel Schneider qui l'a rencontrée. Il explique que la première chose que Natasha a demandée en sortant de sa prison fut une montre. Pourtant, quatre ans après, elle fait attendre une demi-heure au restaurant, puis une heure encore pour se faire maquiller : visage très blanc, simple surlignage rose des lèvres, explique-t-il, elle apparaît comme une princesse ravissante jusqu'aux épaules, mais, ensuite, elle a un buste épais et elle est ronde. Etonnamment, elle ne porte aucune montre... Il émane d'elle un charme noir et son regard n'est pas, aujourd'hui encore, un regard de face. Schneider explique qu'elle a aimé son ravisseur, qu'elle l'aime encore et l'aimera toujours. Le voleur de sa vie est mort, mais qu'a t-il emporté de celle de Natasha, demande Michel Schneider ? Il pense (à raison) que jamais elle ne lui pardonnera le mal qu'elle lui a fait en s'échappant. "Elle dit qu'elle l'a tué, lui qu'elle s'était mise à aimer pour qu'il ne la tue pas". Une vie entière où elle sera embrouillée dans ses contradictions, ses peurs, ses rêves, ses envies et ses angoisses ?

Natascha Kampusch ne dit toujours pas ce qu'elle compte faire de la maison de Priklopil, dont elle a héritée : "J'y vais lorsqu'il faut relever les compteurs d'électricité, je n'y vais jamais seule. Il a fallu que je change le compteur d'eau."

3096 jours, de Natascha Kampusch, aux éditions JC Lattès, 250 p., 19€
Retrouvez l'intégralité de cette interview dans Le Point, à paraître le 28 octobre 2010

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Pierce Brosnan : La mort tragique de sa femme et de sa fille décédées de la même maladie
Pierce Brosnan : La mort tragique de sa femme et de sa fille décédées de la même maladie
Rihanna : Réconciliée avec son père, elle abandonne sa plainte contre lui
Rihanna : Réconciliée avec son père, elle abandonne sa plainte contre lui
Bernard Tapie : Un célèbre acteur va l'incarner dans une série Netflix
Bernard Tapie : Un célèbre acteur va l'incarner dans une série Netflix
Adele : Son père Mark Evans est mort, elle ne lui parlait plus depuis 10 ans
Adele : Son père Mark Evans est mort, elle ne lui parlait plus depuis 10 ans
Katie Holmes célibataire : elle a rompu avec Emilio Vitolo Jr.
Katie Holmes célibataire : elle a rompu avec Emilio Vitolo Jr.
Scottie Pippen en deuil : la légende du basket a perdu son fils aîné
Scottie Pippen en deuil : la légende du basket a perdu son fils aîné
Laetitia Milot affectée par l'accident mortel de proches : "C'était des personnes formidables"
Laetitia Milot affectée par l'accident mortel de proches : "C'était des personnes formidables"
Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu 3 : les acteurs en deuil après un drame mortel
Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu 3 : les acteurs en deuil après un drame mortel
Black M en guerre contre son manager, échanges tendus : "Libère la Sexion ! Libère chaque membre !"
Black M en guerre contre son manager, échanges tendus : "Libère la Sexion ! Libère chaque membre !"
Élodie Fontan, "le coeur serré" : après le drame mortel, elle reprend le tournage du Bon Dieu 3
Élodie Fontan, "le coeur serré" : après le drame mortel, elle reprend le tournage du Bon Dieu 3
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image