Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Robin Wright laisse échapper sa poitrine aux Golden Globes 2014

Robin Wright laisse échapper sa poitrine aux Golden Globes 2014
Un malencontreux incident de robe pour Robin Wright aux Golden Globes 2014.
12 photos
Lancer le diaporama

Les aléas du direct. Fort heureusement, il fallait avoir l'oeil pour réaliser qu'au plus fort de cette 71e cérémonie des Golden Globes Awards, Robin Wright avait laissé apparaître, l'espace d'un dixième de seconde, une partie de son sein.

La robe de l'ex-femme de Sean Penn, fraîchement fiancée à l'acteur Ben Foster, se prêtait bien à ce petit dérapage incontrôlé. Pour les Golden Globes 2014, Robin Wright avait en effet fait le choix d'une robe nude argenté griffée Reem Acra. La tenue, dos nu et plutôt moulante, était assez échancrée sur les flancs, de la cavicule jusqu'à la naissance des seins. Ce n'est pas faute d'avoir utilisé un adhésif pour maintenir la robe, mais la méthode a montré ses limites en cette soirée du 12 janvier, et Robin Wright a bel et bien malencontreusement laissé entrevoir un sidebood.

Lors de cet événement mondial, l'actrice fidèle à sa coupe garçonne a remporté le prix de la meilleure actrice dans une série dramatique grâce à son alléchante prestation dans la peau de Claire Underwood dans la série politique House of Cards, où Kevin Spacey (son mari dans l'intrigue) n'a pu s'illustrer, battu par Bryan Cranston (Breaking Bad). Un sacre logique pour Robin Wright dont la discrétion en termes de carrière fait écho aux projets et réussites (Perfect Mothers, Le Congrès) que la Texane multiplie ces dernières années.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image