Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Solidays 2011 : Gaëtan Roussell, IAM, Moby referment les portes du festival

Solidays 2011 : Gaëtan Roussell, IAM, Moby referment les portes du festival

Le festival Solidays s'est refermé dimanche soir à Paris par le concert de Moby. L'Américain avait participé en quasi inconnu à la première édition, il y a 12 ans, de ce rassemblement citoyen et engagé organisé par Solidarité Sida. Il a soutenu cette nouvelle édition de bout en bout.

À part l'Américain Moby, vous étiez nombreux à applaudir Bernard Lavilliers, Yodelice (Maxim Nucci), IAM et bondir avec Gaëtan Roussel.

D'après les premiers chiffres communiqués par les organisateurs à l'AFP, la 13e édition de Solidays a rassemblé dimanche quelque 155 000 spectateurs. L'année précédente, le festival avait battu son record d'affluence avec 168 000 spectateurs, mais en 2011 la capacité d'accueil était réduite d'environ 10% en raison de l'installation d'un practice de golf. Sur trois jours, seul le vendredi n'affichait pas complet ; on y a pourtant admiré un Philippe Katerine au sommet de son art, pas du tout assagi par sa récente paternité.

Le festival devrait engranger cette année "entre 1,5 et 1,6 million d'euros soit 400 000 de moins de ce qu'on aurait pu gagner", a déclaré Luc Barruet, directeur-fondateur de Solidarité Sida : "On a fait quasiment le maximum de ce qu'on pouvait faire. C'est une très bonne nouvelle parce qu'on ne pensait pas qu'on pourrait en être là cette année. Mais maintenant, il va falloir s'habituer au fait qu'on ne pourra plus battre le record de l'année dernière et qu'on ne pourra pas gagner autant d'argent (...) Cela nous oblige à chercher des alternatives pour notre modèle. Quand on a la chance que ça marche comme ça, c'est dommage de ne pas aller au maximum de ses possibilités." Quitter Paris et étendre le festival sur quatre jours sont deux possibilités étudiées pour faire grandir Solidays.

Rendez-vous l'année prochaine pour la 14e édition de Solidays.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image