Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sorties cinéma : Diane Kruger en Marie-Antoinette affronte les Hunger Games

10 photos
Lancer le diaporama

Le choix va être compliqué ce mercredi 21 mars, jour des sorties au cinéma. Avec les cinq films sélectionnés par Purepeople.com, il va falloir se démultiplier pour pouvoir voir toutes ces oeuvres dominées par ailleurs par les femmes.

Hunger Games, de Gary Ross

Avec Jennifer Lawrence et Josh Hutcherson

L'histoire : Dans le futur, le gouvernement fédéral des Etats-Unis exige de chacun de ses douze districts qu'ils envoient un jeune garçon et une jeune fille pour participer aux Hunger Games, un combat à mort retransmis en direct à la télévision.

Ce qu'il faut en retenir : "Blockbuster intelligent", ces jeux de la faim ont reçu nombre de critiques élogieuses de la presse anglo-saxonnes, et la France est aussi très enthousiaste. Les nombreux fans du livre apprécieront-ils cette version sur grand écran, présentée comme fidèle au best-seller de Suzanne Collins ? Jennifer Lawrence en a les épaules et si le film vise un public adolescent, il a les qualités pour convaincre des publics plus matures.


Bye Bye Blondie, de Virginie Despentes

Avec Emmanuelle Béart et Béatrice Dalle

L'histoire : Gloria et Frances se sont rencontrées dans les années 80. Elles se sont aimées comme on s'aime à 16 ans : drogue, sexe et rock'n'roll. Puis la vie les a séparées, et elles ont pris des chemins très différents. Vingt ans après, Frances revient chercher Gloria...

Ce qu'il faut retenir : Le nom de Virginie Despentes (auteur de Baise-Moi) pourrait faire croire à un nouveau film choc. Bye Bye Blondie n'est cependant pas une oeuvre contestataire mais simplement une romance entre deux femmes - plutôt rare au cinéma -, à la fois bordélique et sincère. Montrer la passion entre deux femmes sans verser dans le tragique, voilà le pari de la réalisatrice.

L'Oncle Charles, d'Etienne Chatiliez

Avec Eddy Mitchell, Alexandra Lamy et Valérie Bonneton

L'histoire : En Nouvelle-Zélande, un richissime homme d'affaires d'origine française, Charles Doumeng, voit sa vie basculer en apprenant qu'il est atteint d'une maladie incurable. Sexagénaire, sans famille ni héritier, il n'a plus que quelques semaines à vivre...

Ce qu'il faut retenir : La critique n'avait pas accueilli de façon très enthousiaste l'Agathe Cléry d'Etienne Chatiliez, qui avait néanmoins attiré plus d'un million de spectateurs. Avec L'Oncle Charles, son casting savoureux dominé par Alexandra Lamy et Valérie Bonneton, au coeur d'une galerie de personnages truculents créés par la scénariste Florence Quentin (La vie est un long fleuve tranquille, Tatie Danielle, Le bonheur est dans le pré), ont de quoi séduire.

Target, de McG

Avec Reese Witherspoon, Tom Hardy et Chris Pine

L'histoire : Deux des meilleurs agents secrets au monde sont aussi meilleurs amis dans la vie. Rien ne pouvait les séparer jusqu'au jour où ils découvrent qu'ils fréquentent depuis peu la même jeune femme, Lauren.

Ce qu'il faut retenir : Il ne faut pas s'attarder sur le dénouement de ce "pop corn movie", selon Chris Pine lui-même, mais sur le trio sympathique formé par Reese Witherspoon, Chris Pine (plutôt très énergiques) et le plus posé Tom Hardy. Du pur divertissement qui remplit son contrat avec enthousiasme.

Les Adieux à la reine, de Benoit Jacquot

Avec Léa Seydoux, Diane Kruger et Virginie Ledoyen

L'histoire : En 1789, à l'aube de la Révolution, Versailles continue de vivre dans l'insouciance et la désinvolture, loin du tumulte qui gronde à Paris. Quand la nouvelle de la prise de la Bastille arrive à la Cour, le château se vide, nobles et serviteurs s'enfuient...

Ce qu'il faut retenir : D'une beauté évidente, cette plongée dans les coulisses de Versailles est aussi captivante grâce au personnage intemporel de servante rongée par son admiration pour la reine. Léa Seydoux et Diane Kruger sont royales dans leur jeu subtil de dévotion et de cruauté, livrant un regard passionnant sur un moment clef de l'histoire de France.

"Faire un film, c'est inventer un monde que les acteurs habitent le temps du tournage," a déclaré Benoit Jacquot à Studio CinéLive en 2002. Entrez dans leurs mondes palpitants et bon(s) film(s) !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel