Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Top Chef 2014 : Steven immunisé pendant deux semaines, Alexis rappelé à l'ordre

7 photos
Lancer le diaporama

Lundi 24 février, dix candidats étaient encore en lice pour tenter de poursuivre leur quête du titre de Top Chef 2014. Pour cette sixième semaine de compétition, les chefs se sont rendus à Bruxelles, où des épreuves exceptionnelles les attendaient.

Trois épreuves 100% belges

L'arrivée des candidats en Belgique est épique puisqu'ils ont les yeux bandés. C'est seulement lorsqu'ils se trouvent à 50 mètres au-dessus du sol qu'ils découvrent où ils sont, au Dinner in the sky. Un restaurant suspendu où seuls des chefs étoilés ont l'opportunité de cuisiner.

Comme seuls trois des candidats auront la chance de cuisiner sur la nacelle, les jurés ont concocté trois épreuves inspirées de la Belgique. Le premier défi est simple, ils doivent revisiter un classique de la gastronomie belge, le chicon gratin. Pour ce faire, ils ont 45 minutes. C'est Pierre Wynanst, chef belge qui comptabilise trois étoiles, et Rudi Vervoort, le ministre-président de la région bruxelloise, qui désignent le gagnant. Bien sûr, Julien, le Belge de la compétition, est particulièrement attendu au tournant. Si son plat plaît, c'est tout de même Pierre Augé qui remporte la manche. Le plat d'Anne-Cécile, lui, n'a pas convaincu Ghislaine Arabian et Christian Constant. Le marathon culinaire belge s'arrête donc pour elle.

Sang-Hoon Degeimbre, chef doublement étoilé qui s'inspire de l'art contemporain pour réaliser ses plats, est à l'origine du deuxième défi de la soirée. Il demande aux candidats de réaliser une oeuvre d'art en utilisant une garniture entièrement liquide. Là encore, les chefs ont 45 minutes de préparation. Sang-Hoon Degeimbre n'est pas le seul juge de cette épreuve puisque Carl Gillain, candidat belge qui a participé à Top Chef 2012, est également présent. C'est Noémie, qui a fait "un plat de pâtissier", qui se qualifie. La séduisante Jennifer Taieb n'a pas convaincu les jurés, elle rentre donc en France. Alexis, lui, s'est fait remonter les bretelles car il a jugé "artistique" de faire déguster son plat dans des assiettes brisées.

La troisième épreuve représente donc l'ultime chance pour les candidats de se qualifier. En 45 minutes, ils doivent revisiter la fraise de Wépion. C'est la chanteuse Lio qui cette fois-ci doit choisir quel dessert est le meilleur. Et c'est enfin Julien qui se qualifie.

Un sacré coup de théâtre

Dans Top Chef 2014, il y a toujours des coups de théâtre. Les trois qualifiés, Pierre Augé, Noémie et Julien apprennent donc à la dernière minute qu'ils ne seront pas trois à cuisiner dans la nacelle, mais deux. Afin de se qualifier, chacun d'entre eux doit choisir un coéquipier pour une nouvelle épreuve, coéquipier qui deviendra leur adversaire s'ils se qualifient. Pierre Augé choisit Alexis, Noémie préfère Jean-Edern et Julien porte son choix sur son copain Steven.

Pour Jérémy et Thibault, l'épreuve bruxelloise s'arrête donc là.

Lors de ce nouveau challenge, les cuisiniers doivent confectionner deux plats, un salé et un sucré, avec pour base le chocolat. Noémie est plus que confiante car elle maîtrise les desserts comme personne – elle a été en 2011 championne de France du Dessert et championne de Belgique en 2013.

Les plats à base de chocolat sont dégustés par deux candidats de la saison précédente, le Belge Jean-Philippe Watteyne et Florent Ladeyn, qui vient d'avoir sa première étoile au guide Michelin. Jean-Edern et Noémie, à cause d'une surcuisson du poisson, sont éliminés.

Les deux autres équipes n'ont plus que quinze minutes pour terminer leur dessert. Pour cette manche, Cyril Lignac fait office de juré au côté du chocolatier belge Pierre Marcolini. Avec leur dessert chocolaté et fruité, Steven et Julien se qualifient pour cuisiner dans la nacelle. En plus d'une immunité pour deux semaines, le gagnant de cet ultime challenge aura l'opportunité de développer une gamme de plats à son nom pour Auchan.

Julien a le vertige, Steven fond en larmes

C'est face à sept chefs étoilés qu'ils doivent revisiter trois plats, les croquettes de crevette, les moules frites et les gaufres. Julien est le premier à cuisiner dans la nacelle. Impressionné et mitraillé de questions par les chefs, il garde néanmoins le sourire et ses plats séduisent. Steven, lui, se décompose sur place. Son manque cruel d'assurance en lui le paralyse. Thierry Marx tente de le détendre un peu, Jean-François Piège également. Ses plats, eux, font un carton plein, sauf le dessert qui se révèle être bâclé. Un coup dur pour le candidat, qui fond en larmes.

Après délibération, les sept chefs étoiles ont décidé d'accorder la spéciale immunité de deux semaines et l'opportunité de développer une gamme de plats traiteurs à Steven !

En ce qui concerne les audiences, le concours culinaire a été suivi par 2,5 millions de téléspectateurs jusqu'à 23h45, soit 11,2% de part de marché.

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel