Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Wejdene scandalise : son nouveau clip "16" au coeur d'une polémique

12 photos
Lancer le diaporama
Dans le clip de son nouveau single, "16", Wejdene tient un ours noir en laisse. Les images ont scandalisé les internautes et la Peta, qui l'a interpellée par une lettre. La fondation demande : "Nous espérons qu'entre Wejdene et l'exploitation des animaux en captivité, c'est terminé, c'est fini."

D'abord Anissa, ensuite Coco, maintenant 16 : Wejdene enchaîne les tubes ! Elle espère que son nouveau single rencontrera le même succès que les précédents. Problème : le clip de la chanson scandalise...

La vidéo en question a été publiée le dimanche 8 novembre 2020. Elle illustre le titre 16, extrait de l'album du même nom de Wejdene, sorti le 25 septembre dernier. Dans le clip, Wejdene est accompagnée d'un ours noir, qu'elle tient en laisse et à qui elle donne à manger. Les images ont scandalisé les sympathisants de la cause animale. Alertée, la fondation Peta a adressé une lettre à la jeune star.

"Vous l'ignorez sûrement, mais les ours utilisés dans l'industrie du spectacle subissent des maltraitances physiques et psychologiques terribles, même si elles ne sont pas toujours visibles lors d'une journée de tournage. Pour ces animaux sauvages, la docilité nécessaire au tournage d'un clip ne peut être obtenue qu'au prix d'un dressage particulièrement violent, fait de coups et de privations", interpelle Anissa (étonnante coïncidence...), directrice de communication de Peta France.

Elle ajoute : "L'ours noir a dans la nature un territoire de chasse qui peut s'étendre sur plus de 100 km². En captivité, ces être sensibles et intelligents passent leur existence toute entière à faire les cent pas dans des enclos minuscules et sont souvent victimes de douloureuses mutilations : leurs griffes et crocs peuvent être arrachés ou limés pour prévenir les accidents fréquemment causés par ces prédateurs imprévisibles. Nous savons que ces informations susciteront votre sincère compassion, et que vous n'aviez pas l'intention de soutenir des actes cruels auprès des millions de personnes qui regarderont ce clip."

La célèbre fondation oeuvrant pour le bien-être des animaux a ajouté une déclaration : "Un ours noir n'a rien à faire dans un clip vidéo. La jeune chanteuse ne le savait sûrement pas, mais les animaux sauvages utilisés dans l'industrie du spectacle subissent de terribles maltraitances physiques et psychologiques. La cause animale fait aujourd'hui partie des principes et des valeurs de la population française, qui sait sans aucun doute à quel point ces êtres sensibles souffrent lorsqu'ils sont arrachés à leur mère à un jeune âge, confinés dans un environnement où ils sont privés de tout ce qui leur est naturel et dressé par la menace, la privation et les coups. Nous espérons qu'entre Wejdene et l'exploitation des animaux en captivité, c'est terminé, c'est fini."

Le clip de la chanson 16 a passé la barre du million de vues en moins de 24 heures et figurait en deuxième position du classement des tendances de YouTube en France.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image