Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

William, Harry, la mort de Diana: "Je me fais beaucoup de souci pour ces gamins"

Le prince William et le prince Harry, soutenus par leur famille, lors des funérailles de la princesse Diana, le 5 septembre 1997 à Londres.
49 photos
Lancer le diaporama
Le prince William et le prince Harry, soutenus par leur famille, lors des funérailles de la princesse Diana, le 5 septembre 1997 à Londres.
Le choc a été mondial, et la vie de deux jeunes garçons a basculé. Deux des grands dirigeants de l'époque en étaient bouleversés, comme on vient de le découvrir, près de 20 ans après.

Quand on invite le prince William et le prince Harry à parler de leur père le prince Charles, la conversation vire presque immanquablement à la farce, les deux frères, qui ont hérité du sens de l'humour paternel, n'hésitant pas à casser du sucre sur le dos de l'héritier du trône britannique. On a pu encore le constater il y a quelques jours à l'occasion de la diffusion d'un documentaire qui recelait quelques pépites. Mais quand il s'agit de parler de leur défunte mère, Lady Diana, qui a su faire d'eux de vrais petits bonshommes au coeur brave avant sa disparition tragique, l'atmosphère se charge invariablement d'une émotion particulière : il y a beaucoup de sincérité, et beaucoup de non-dit ; beaucoup de présence, et beaucoup (trop) d'absence.

William avait 15 ans, et Harry pas encore 13, lorsque Diana a perdu la vie sous le pont de l'Alma, à Paris, en ce funeste 31 août 1997. Derrière le drame médiatique, éprouvé mondialement et ressenti personnellement par beaucoup d'admirateurs, tant la princesse du peuple était devenue un modèle, un drame privé : celui de deux jeunes adolescents au destin imposant, privés de leur meilleur guide, qui était en même temps leur indéfectible protectrice. Courageux malgré leur insondable chagrin, quelques jours plus tard, lors des funérailles de leur maman, William et Harry sont devenus depuis des hommes accomplis, dignes de sa mémoire, qui perpétuent ses valeurs et ses combats. Presque inespéré...

La dernière fois que j'ai parlé avec elle, elle m'a dit que s'il n'y avait pas les garçons...

A l'époque, il y avait de quoi être alarmiste concernant l'avenir des deux jeunes gens. Des échanges téléphoniques survenus alors entre Tony Blair, qui venait de prendre ses fonctions de Premier ministre du Royaume-Uni quelques semaines avant le tragique accident, et Bill Clinton, qui entamait son second mandat de président des Etats-Unis, apportent à ce titre un éclairage extrêmement émouvant. Ces propos font partie de ceux rapportés dans 500 pages de transcriptions des conversations qu'ont entretenues, avec une grande connivence, les deux dirigeants entre 1997 et 2000, sur des sujets variés (et parfois simplement potaches !), que viennent de révéler les services d'archives présidentiels de l'ancien pensionnaire de la Maison Blanche.

Le 1er septembre 1997, au lendemain de l'accident qui fut fatal à Lady Di, Bill Clinton, en villégiature à Martha's Vineyard, réagit à l'événement lors d'une conversation privée de 25 minutes (de 11h29 à 11h54) avec le locataire de Downing Street :

"Salut Bill, ce qui est arrivé est terrible, vraiment terrible.

- C'est atroce, absolument atroce. On est tous levés, ici à Martha's Vineyard, où nous sommes en vacances, et il y a avec nous beaucoup de gens qui la connaissaient.

- On l'avait vue encore pas plus tard qu'il y a quelques semaines, lorsqu'on l'avait invitée à déjeuner avec le prince William, c'est un chouette gamin.

- Ouais, je me fais beaucoup de souci pour ces gamins, maintenant. [La fille unique de Bill Clinton, Chelsea, a 17 ans au moment de cette conversation, NDLR]

- Elle était un tel point d'ancrage (pour eux), dans la mesure où elle les mettait en contact avec le monde extérieur. L'aîné, William, lui ressemble assez, d'une certaine manière, il a bien les pieds sur terre, il fait les choses que les gamins de son âge font.

- Hmm, à la vérité, ça me fait tellement de peine pour elle. Juste au moment où elle était en train de reprendre sa vie en main. [le divorce de Diana et Charles avait été prononcé en 1995, NDLR] (...) Ils (les gens) l'aimaient beaucoup, c'est sûr.

- Elle n'était pas de la famille royale, mais elle était aimée du commun des mortels, ce qui lui causait des problèmes vis-à-vis de la Couronne.

- Enfin, je sais que c'est un moment difficile pour vous. Je voulais juste vous faire savoir que je pensais à vous.

- Personnellement, elle va me manquer. C'est comme une star qui meurt. C'était une star pour eux. Le problème, c'était la vie qu'elle menait, prise dans un tourbillon médiatique. C'est impossible de réaliser à quel point c'était intrusif, jusque dans les moindres aspects de sa vie. La dernière fois que j'ai parlé avec elle, elle m'a dit que s'il n'y avait pas les garçons, elle quitterait le navire."

Ces dernières paroles de Tony Blair, le 1er septembre 1997, qui contrastent totalement avec la réaction supposée qu'on prête à la reine Elizabeth II au moment où elle a appris la nouvelle, annonçaient la tempête qui allait se soulever, impliquant dans des débats à fleur de peau la monarchie, la presse et l'opinion publique, les médias - et leur avidité - étant largement tenus pour responsables de la mort tragique de la princesse, traquée en permanence.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Mark Ronson : En couple avec la fille d'une légende d'Hollywood
Mark Ronson : En couple avec la fille d'une légende d'Hollywood
Penélope Cruz transformée : son nouveau look fait réagir ses fans
Penélope Cruz transformée : son nouveau look fait réagir ses fans
Elizabeth II : Quatre jours après la mort de Philip, la reine essuie un autre départ avec dignité
Elizabeth II : Quatre jours après la mort de Philip, la reine essuie un autre départ avec dignité
Le prince Charles et Camilla vaccinés contre la Covid-19 : le couple a reçu une première dose
Le prince Charles et Camilla vaccinés contre la Covid-19 : le couple a reçu une première dose
Liam Scarlett : Mort du chorégraphe star à 35 ans, accusé de harcèlement sexuel
Liam Scarlett : Mort du chorégraphe star à 35 ans, accusé de harcèlement sexuel
Camilla Parker Bowles en deuil : son fils Tom "dévasté" par la mort de sa compagne
Camilla Parker Bowles en deuil : son fils Tom "dévasté" par la mort de sa compagne
Zara Tindall maman pour la 3e fois : la petite-fille d'Elizabeth II a accouché dans sa salle de bain
Zara Tindall maman pour la 3e fois : la petite-fille d'Elizabeth II a accouché dans sa salle de bain
Mort du prince Philip : pourquoi était-il au coeur du divorce de Diana et Charles ?
Mort du prince Philip : pourquoi était-il au coeur du divorce de Diana et Charles ?
Harry arrivé en Angleterre : l'heure des retrouvailles a sonné avec la famille royale
Harry arrivé en Angleterre : l'heure des retrouvailles a sonné avec la famille royale
Meghan Markle enceinte : ce qu'elle espère pour la naissance, après un loupé avec Archie
Meghan Markle enceinte : ce qu'elle espère pour la naissance, après un loupé avec Archie
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image