Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Affaire Ilan Halimi, le film : Zabou Breitman, une mère sous le choc

6 photos
Lancer le diaporama

"Je m'appelle Ruth Halimi, j'ai trois enfants. C'était un jour d'hiver, il faisait de plus en plus froid et ma vie a basculé d'un coup. Qui aurait pu croire que cela pouvait arriver en 2006 à Paris ? Et pourtant, tout est vrai." Ce sont les mots de Zabou Breitman dans le film 24 Jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi réalisé par Alexandre Arcady, dont on découvre la première bande-annonce/teaser.

C'est un tournage sensible et délicat qu'a dirigé le réalisateur Alexandre Arcady. Il a choisi de traiter la tragédie qui a ébranlé la France en 2006, l'affaire Ilan Halimi. Écrit avec l'aide d'Émilie Frêche, coauteure avec Ruth Halimi, de 24 Jours : La Vérité sur la mort d'Ilan Halimi (publié en 2009), son long métrage rassemble un joli casting. Outre Zabou Breitman, dans le rôle de la mère de la victime (elle a pris, dans la douleur, la relève de la regrettée Valérie Benguigui), on note la présence de Pascal Elbé, Jacques Gamblin, le chef de la PJ, Syrus Shahidi, et d'un comédien d'origine iranienne quasiment inconnu pour jouer le rôle d'Ilan, tandis que le terrible Youssouf Fofana est incarné par Tony Harrison (Braquo).

Selon Le Parisien, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls avait assisté en toute discrétion au tournage de ce drame. Le sujet du film va en tout cas faire couler beaucoup d'encre et raviver des plaies, celles provoquées par l'enlèvement en 2006 puis la torture d'un jeune homme de confession juive par le Gang des barbares, mené par Youssouf Fofana.

Fin septembre, toujours au Parisien, Alexandre Arcady (Les Patriotes, Ce que le jour doit à la nuit) avait expliqué combien monter son film était difficile pour lui : "C'est mon dix-septième film et je n'ai pas souvenir d'avoir rencontré autant d'embûches. J'ai subi une désaffection totale de la part des télévisions, à commencer par celles du Service public. Si le film existe, c'est grâce au soutien de Studio 37 [filiale d'Orange, NDLR] et du conseil régional d'Ile-de-France."

"24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi", en salles le 30 avril

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel