Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Affaire Weinstein : Les crimes sexuels du producteur ont-ils inspiré Scream 3 ?

Affaire Weinstein : Les crimes sexuels du producteur ont-ils inspiré Scream 3 ?
Lance Henriksen dans le rôle du puissant producteur John Milton dans Scream 3 (sorti en 2000).
11 photos
Lancer le diaporama
Quand fiction et réalité se mêlent étrangement...

L'affaire Harvey Weinstein pourrait-elle avoir été exposée sans qu'on le sache explicitement il y a déjà dix-sept ans dans le slasher Scream 3, de Wes Craven ? Plusieurs indices et similitudes bien trop évidentes laisseraient supposer que oui.

Empêtré dans un scandale sexuel sans précédent à Hollywood après que plusieurs dizaines d'actrices l'ont accusé de harcèlement, d'attouchements inappropriés, d'exhibitionnisme et de viol, des faits qui ont été commis en toute impunité pendant trois décennies, le puissant producteur de 65 ans compte parmi ses accusatrices l'actrice Rose McGowan. En 1997, l'ex-star de Charmed avait conclu un accord financier avec Harvey Weinstein et signé une clause de confidentialité l'empêchant d'évoquer en détails le traumatisme que lui a fait subir son bourreau lorsqu'elle était encore jeune femme. Mais Rose McGowan est l'une des porte-paroles les plus visibles de la révolte menée actuellement à Hollywood, et l'actrice ne s'est pas empêchée de dire sur Twitter que le producteur l'avait bien violée lorsqu'elle était seulement âgée de 23 ans.

Si vous voulez réussir à Hollywood, vous devez suivre les règles

A cette époque, Rose McGowan venait de tourner dans le premier volet de la saga Scream sorti en 1996. Elle y interprétait le rôle de Tatum, la meilleure amie du personnage central Sidney Prescott (jouée par Neve Campbell) qui connaît un tragique destin puisqu'elle se fait tuer à la toute fin du film d'horreur, rattrapée par Ghostface. Là où le lien est "intéressant", c'est que la franchise Scream a été produite par Miramax et distribuée par Dimensions Films... les deux sociétés de Weinstein.

En 2000 sortait donc le troisième volet de la saga avec toujours, pour vedettes principales, Neve Campbell, Courteney Cox et David Arquette. Cette fois, la trame principale se déroulait en plein coeur de l'industrie cinématographique à Hollywood. Un nouveau tueur masqué s'attaquait à ses victimes en suivant le déroulé précis d'un scénario de film d'horreur financé par un puissant producteur, John Milton (interprété par Lance Henriksen). En menant l'enquête pour tenter de découvrir l'identité du tueur, les personnages principaux découvrent le lourd passé de l'homme qui se révèle être un prédateur sexuel. John Milton est décrit par toutes ses proies comme un "pervers" et "gros porc", qui promettait de lancer les carrières d'actrices en échange de faveurs sexuelles. "Si vous voulez réussir à Hollywood, vous devez suivre les règles ou rentrer chez vous", clame-t-il dans une scène.

Comme l'a relevé un certain Alexandre sur Twitter le 11 octobre, "ça semble évident que Wes Craven et Ehren Kruger (scénariste de Scream 3) faisaient référence à Harvey Weinstein via le personnage de Milton" et que "Wes Craven faisait référence dans Scream 3 à l'agression de McGowan par Weinstein". Certaines scènes du film sont effectivement bourrées de références qui font étrangement le lien entre fiction et réalité.

Bien sûr, tout ceci pourrait aussi parler "plus largement d'une pratique courante chez plusieurs producteurs hollywoodiens", comme l'a signalé une internaute. Mais le lien entre John Milton et Harvey Weinstein paraît si évident qu'il est difficile d'évoquer plusieurs grosses coïncidences. La théorie a donc de beaux jours devant elle. Dommage simplement que Wes Craven (mort en 2015) ne soit plus là pour en parler directement...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image