Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Alec Baldwin et son tir mortel : l'acteur risque gros, alors qu'un assistant avoue sa négligence

Alec Baldwin et son tir mortel : l'acteur risque gros, alors qu'un assistant avoue sa négligence
Par Marine Corviole Rédactrice
Passe ses journées à attendre une sortie de Meghan Markle, Kate Middleton (forever) et Charlene de Monaco. Sinon, elle décrypte les looks des stars sur le tapis rouge des Oscars, du Festival de Cannes, mais aussi en front row des défilés, sur Instagram... Au Trivial pursuit, posez-lui une question rose !
17 photos
Il y a maintenant une semaine que la directrice de la photographie Halyna Hutchins est morte accidentellement sur le tournage du film "Rust". Pour le moment, l'acteur Alec Baldwin, responsable du tir mortel, risque toujours des poursuites pénales...

L'enquête se poursuit pour tenter d'éclaircir les circonstances du drame survenu sur le tournage du western Rust le 21 octobre 2021, dans un ranch du Nouveau-Mexique. Mercredi soir, l'AFP a rapporté le dernier communiqué de la procureure de Santa Fe, Mary Carmack-Altwies, concernant l'avancée des investigations. Lors d'une conférence de presse, elle a affirmé que l'acteur et producteur du film Alec Baldwin (63 ans) responsable du tir qui a coûté la vie à la directrice de la photographie Halyna Hutchins, n'est pas à l'abri de poursuites pénales.

Aucune arrestation n'a eu lieu à ce stade et les auditions des témoins qui se trouvaient au ranch de Bonanza Creek se poursuivent. Outre Alec Baldwin, d'autres protagonistes du drame pourraient également être mis en cause par la justice, comme l'assistant réalisateur Dave Halls, qui avait remis l'arme à l'acteur pour la répétition d'une scène et a reconnu ne pas l'avoir vérifiée avant le drame. Pourtant, selon plusieurs témoins, Dave Halls avait annoncé à Alec Baldwin que l'arme était "froide", ce qui signifie dans le jargon du cinéma que le revolver est vide et inoffensif.

"Je pense qu'il y avait un certain laisser-aller sur ce plateau et je pense qu'il y a des questions sur lesquelles l'industrie (du cinéma) et peut-être l'Etat (du Nouveau-Mexique) doivent se pencher", a lancé le shérif du comté de Santa Fe, Adan Mendoza.

L'armurière du tournage, Hannah Gutierrez-Reed, 24 ans, pourrait aussi avoir à rendre des comptes. Selon les dépositions recueillies par les enquêteurs, la jeune femme - qui a elle-même avoué être peu expérimentée dans le podcast Voices of the West peu avant le drame - a affirmé qu'elle avait placé en sûreté les revolvers devant être utilisés pour la répétition d'Alec Baldwin lorsque l'équipe a quitté le plateau pour la pause-déjeuner, mais pas les munitions. Dave Halls a de son côté témoigné que l'armurière lui avait montré l'arme apportée sur le plateau après la pause et dit se souvenir avoir vu trois cartouches "factices" dans le barillet. "Il admet qu'il aurait dû toutes les vérifier mais ne l'a pas fait", écrit un enquêteur dans son rapport.

Or les perquisitions menées sur le tournage ont abouti à la saisie de 500 cartouches, factices ou à blanc, parmi lesquelles semblent aussi se trouver des munitions réelles, ce qui doit encore être confirmé par des analyses de police scientifique, a dit le shérif. Rappelons que les balles réelles sont totalement proscrites sur un tournage par les règles très strictes en vigueur dans l'industrie du cinéma, précisément pour éviter ce genre d'accident. La balle mortelle d'Alec Baldwin, qui a fini sa course dans l'épaule du réalisateur Joel Souza, blessé lors du tir, va également être expertisée.

Les enquêteurs n'y ont pas fait référence mais le site spécialisé The Wrap affirme, citant des sources proches du tournage, que certains membres de l'équipe avaient utilisé le revolver en cause pour tirer à balles réelles sur des canettes de bière quelques heures seulement avant l'accident...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image