Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Amel Bent et Nolwenn Leroy : Elles sont totalement "déprimées" !

11 photos
Lancer le diaporama

Lundi 18 février, le comique décalé Raphaël Mezrahi organisait un spectacle unique en son genre intitulé La Première Nuit de la déprime. Avec l'aide de complices du show-business comme Enrico Macias, Catherine Lara ou encore la participation amicale de Michel Sardou, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, l'humoriste a imaginé une soirée dont le but était de faire "un pied-de-nez à la morosité ambiante et à cette espèce de dictature du bonheur". Tous ont expliqué, avec une bonne dose d'ironie, les raisons de leur présence et de leur mal-être.

Alors que, sur scène, les prestations plombantes, tristes et émouvantes s'enchaînaient pour la plus grande joie des spectateurs, Raphaël Mezrahi jouait les maîtres de cérémonie. Loufoque, il s'est adressé à l'assistance pour mettre les choses au clair d'entrée de jeu : "Ça va être triste, mais beau, mais triste." Il a continué sur le même ton, s'adressant au public, dans lequel on a pu voir Rachida Dati ou Xavier Bertrand. "J'espère qu'on va pas s'ennuyer" ou encore "Je vais pas vous demander comment ça va", a-t-il déclaré. Le public a donc eu droit aux prestations d'Hugues Aufray et son titre Stewball, de Daniel Guichard sur Faut pas pleurer comme ça, de Nicoletta sur Il est mort le soleil ou encore de Phil Barney sur Un enfant de toi. Ravissante, Nolwenn Leroy, qui est tombée malade le lendemain de sa participation, était aussi de la partie.

Dans les coulisses, les stars qui avaient accepté l'invitation ont expliqué leur présence. La jolie Amel Bent a déclaré : "On vient exprimer tout son mal-être avec d'autres gens, le partager. Peut-être que ça va finir par nous paraître dérisoire et nous faire rire", a-t-elle dit. L'humoriste découvert par Laurent Ruquier Arnaud Tsamère a quant à lui senti le besoin de s'épancher sur sa douleur intime : "J'ai en moi de la tristesse, de l'ennui profond et je trouve que c'est important d'extérioriser tout ça ce soir et de le faire partager." Dans le même genre, Hugues Aufray aussi s'est confié : "Je me sens mal ici, ce soir, parce que je suis déprimé. Déprimé parce que je ne suis jamais tombé déprimé de ma vie. Je ne sais pas ce que c'est, la dépression. (...) J'ai un peu l'impression d'être un imposteur", a-t-il clamé. Michel Drucker a fait le lien avec sa célèbre émission : "Le lundi est le jour le plus déprimant de ma semaine. Moi c'est Vivement dimanche. Vivement lundi, c'est effrayant." Mais finalement le mot de la fin est revenu à Thomas Dutronc, lucide : "Quoi qu'il arrive on est content d'être là."

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image