Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Anne Hidalgo et la rumeur : ''Ça fait souffrir... Et notamment vos enfants !''

11 photos
Lancer le diaporama
Anne Hidalgo parle de la rumeur qui lui prêtait un enfant avec François Hollande au début des années 2000, dans l'émission Le Divan diffusée sur France 3 le mardi 7 avril 2015.

Tous les mardis à 23h15, Marc-Olivier Fogiel allonge sur son Divan des personnalités issues de tous horizons - de Thierry Ardisson à Jean-Luc Mélenchon, en passant par Fabrice Luchini, Michèle Bernier, ou Nicolas Bedos - pour une séance d'analyse et de confidences. Un concept inédit à la télévision contemporaine qui rencontre un joli succès sur France 3.

Ce mardi 7 avril, Marc-O recevait la maire de Paris et protégée de Bertrand Delanoë,Anne Hidalgo. Élue au printemps dernier face à sa concurrente Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP), elle n'a pas hésité à évoquer le racisme social dont elle a fait les frais au cours de cette campagne.

Plus tard dans cet entretien, Anne Hidalgo (55 ans) est revenue sur la douloureuse rumeur qui a touché sa famille au début des années 2000 : à l'époque, on lui prête une liaison avec François Hollande. La rumeur va même jusqu'à accorder la paternité d'un des enfants d'Anne Hidalgo à l'actuel chef de l'État.

D'abord réticente à l'idée de s'étendre sur ces douloureuses accusations qui ont blessé sa famille, elle concède finalement quelques commentaires : "Les rumeurs dont on parle deviennent des informations... Et pour moi, ce n'est pas une information. (...) Quand vous êtes un personnage public, il y a des conneries qui sont racontées. Moi, j'ai une carapace. À un moment donné, on apprend à se mettre soi-même à distance de ce genre de choses, mais votre entourage et vos enfants, ce n'est pas leur vie. Ils n'ont pas fait le même choix d'être des personnages publics. Eux, ils n'ont pas la même possibilité de se mettre à distance", analyse-t-elle tout à fait justement.

"Ce sont des machines à détruire. Ce sont d'énormes conneries..., déplore-t-elle. Moi, ça ne m'a jamais entamée mais quand vous voyez que ça fait souffrir autour de vous ceux qui ne sont pas préparés à ça, et notamment vos enfants, forcément ça vous atteint ! Ce genre de conneries, ça tuera la politique !"

Avec près de 500 000 téléspectateurs devant France 3, Le Divan a séduit mardi soir 5,7% du public de 4 ans et plus présents devant sa télévision. France 3 est si fière du format qu'elle a demandé à Fogiel de signer pour une seconde salve de portraits du Divan, toujours pour la case de seconde partie de soirée avec plusieurs spéciales en prime time la saison prochaine. Marc-O est en phase de réflexion et devrait faire part de sa décision à la chaîne dans les semaines à venir, au plus tard à la fin du mois.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image