Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Annie Girardot et son ex-compagnon Bob Decout : drogue et problèmes financiers, leur relation passionnée

Annie Girardot et son ex-compagnon Bob Decout : drogue et problèmes financiers, leur relation passionnée
Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
18 photos
10 ans qu'Annie Girardot est décédée. Sa carrière et sa vie privée ont été marquées par sa relation avec Bob Decout. Accusé d'être le responsable de la déchéance de l'actrice, l'homme s'en est défendu dans un livre confession...

Dimanche 28 février 2021, les fans d'Annie Girardot ont commémoré le 10e anniversaire de sa mort. Ils la retrouvent ce soir dans le film Mourir d'aimer proposé sur France 5.

Dans cette réalisation d'André Cayatte sortie au début des années 70, elle y incarne Danièle Guénot, une femme de 32 ans, divorcée, mère de deux enfants, et professeure de lettres à Rouen. Lors des événements de mai 68, elle organise chez elle des réunions de discussion et de remise en cause de la société. Un de ses élèves, Gérard Leguen, âgé de 17 ans, tombe amoureux d'elle et le lui dit. Elle le repousse d'abord mais finit par céder à cet amour qu'elle partage. Les parents de Gérard, avertis, crient au scandale et déposent plainte. Danièle est condamnée pour détournement de mineur.

La vie d'Annie Girardot a été marquée par sa relation avec Bob Decout. Jugé responsable de sa déchéance, l'homme s'est défendu d'avoir eu une influence nocive sur la comédienne disparue, et de l'avoir initiée à la cocaïne.

En avril 2010, Bob Decout a publié un livre intitulé Avec Elle (éditions Flammarion). Il y a raconté sa relation avec Annie Girardot, une histoire d'amour qui a duré 13 ans et au cours de laquelle l'actrice a sombré dans la drogue. Accusé de l'avoir initiée à la consommation de cocaïne et d'avoir provoqué le déclin de sa santé, l'ancien parolier avait écrit : "Notre responsabilité est commune. Tout a commencé lors d'une soirée à Rome où tous les invités consommaient de la cocaïne."

La cocaïne, "un philtre d'amour", "un plaisir lié la sexualité".

"Aucun médecin n'a jamais mis en relation la consommation de coke avec la maladie d'Alzheimer. Aujourd'hui, elle vit dans la même maison de soins que son frère aîné, lui aussi atteint de la maladie. Or, il ne s'est jamais drogué", poursuivait-il dans ses mémoires. Annie Girardot et lui considéraient la cocaïne comme "un philtre d'amour" et "un plaisir lié à la sexualité".

La sexualité et l'intimité d'Annie Girardot justement, ont fait l'objet d'un documentaire de Thomas Briat. Annie Girardot à coeur ouvert, une enquête autorisée par la famille de la défunte, met la lumière sur son attirance pour les hommes violents. Bob Decout y a fait une intervention timide, et reconnu avoir fauté en laissant Annie hypothéquer son immeuble de la place des Vosges, à Paris, pour reprendre le Casino de Paris et financer le spectacle Revue et corrigée, écrit et mis en scène par lui. (1982). L'oeuvre n'a pas connu le succès escompté et s'arrêta. Annie Girardot perdit son immeuble.

C'est Annie qui m'a mis le couteau sous la gorge...

"Annie a toujours fait ce qu'elle avait envie, s'était défendu Bob Decout dans son livre. À l'origine de mon film Adieu Blaireau, elle n'était pas dans le projet. C'est Annie qui m'a mis le couteau sous la gorge, menaçant de me quitter si je ne la prenais pas."

Annie Girardot prit sa revanche sur cet échec et sa mise à l'écart du cinéma français en 1996, année de sa victoire aux César pour le Meilleur second rôle féminin et son rôle dans Les Misérables, réalisé par Claude Lelouch.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image