Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Booba, un témoin de la fusillade raconte : "Des gamins ont tiré partout"

Dans son édition du 22 août 2019, "Le Parisien" est allé à la rencontre d'un témoin de la fusillade survenue dans un terrain vague d'Aulnay-sous-Bois, où Booba et son équipe technique tournaient un clip. Le rappeur de 42 ans a également livré sa version des faits, depuis son compte Instagram.

Durant la nuit du 20 au 21 août 2019, Booba tournait un clip dans un terrain vague d'Aulnay-sous-Bois (Hauts-de-Seine), situé dans une zone industrielle. Alors que le rappeur de 42 ans avait quitté les lieux, une quinzaine de personnes ont débarqué dans cinq voitures différentes avant d'attaquer les membres de l'équipe technique de l'artiste, qui rangeaient le matériel, tirant à balles réelles et les tabassant avec des battes de base-ball, selon plusieurs témoins au Parisien.

Dans l'édition du jeudi 22 août 2019, le quotidien est parti à la rencontre d'un témoin de l'agression. Ce trentenaire surnommé Ibou est un proche de B2O. "On tournait un clip, il n'y avait que des gens d'Aulnay. Et puis une dizaine de gamins sont arrivés et ils ont tiré partout", explique-t-il, assurant "ne pas savoir" qui est à l'origine de cette attaque. La veille, Booba réagissait en story Instagram d'une manière assez déconcertante. Filmé derrière une télévision (affichant BFMTV avec le bandeau "Booba : Fusillade lors d'un clip"), l'artiste avait lancé un : "Armaaaand", le prénom de son rival Kaaris. Ce dernier serait-il à l'origine de la fusillade ?

"Nous ne savons pas s'il a été victime lui aussi ou partie prenante. On sait qu'il n'a pas pour habitude de se laisser faire", indique une source proche du dossier à nos confrères, évoquant le fameux différent opposant les deux rappeurs. Arrivée trop tard sur place, la police n'avait pas réussi à interpeller ne serait-ce qu'un assaillant. Des étuis percutés de 9 mm ont été retrouvés sur les lieux. Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny pour tentative de meurtre en bande organisée. Sollicité, l'avocat de Kaaris refuse tout commentaire sur l'affaire. "L'heure est au soin des victimes et des blessés, il y a un temps d'enquête, laissons les enquêteurs travailler sereinement", a toutefois indiqué Me Yann Le Bras, l'avocat de Booba et Ibou.

Une volonté de "saboter le clip"

Aux alentours de 21h, Booba s'est emparé de son compte Instagram pour réagir une nouvelle fois à la fusillade et donner sa version des faits. "BFMTV bonsoir. Alors pour clarifier les choses, un incident a eu lieu une vingtaine ou trentaine de minutes après qu'on parte. Plusieurs véhicules de gens sont venus pour apparemment saboter le clip et récupérer les rushs du tournage. Plusieurs personnes qui n'avaient rien à voir ont été frappées, etc. Et voilà quoi, qui a fait ça ? Cela ne nous regarde pas, à vous les studios", ironise-t-il, sans en dire plus.

Booba donne sa version de la fusillade sur Instagram.
Booba donne sa version de la fusillade sur Instagram.
Booba donne sa version de la fusillade sur Instagram.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel