Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Cédric Jubillar : "Laissez moi tranquille", son unique prise de parole depuis la disparition de Delphine

Cédric Jubillar : "Laissez moi tranquille", son unique prise de parole depuis la disparition de Delphine
Par Alexis Gilquin Rédacteur
Jouer la comédie, c'est son truc depuis l'enfance. Après un début de carrière prometteur au sein de la troupe de théâtre amateur de Bormes-les-Mimosas, il décide finalement de tout plaquer pour devenir journaliste people, le métier dont ses parents rêvaient pour lui depuis toujours. Comme quoi, tout peut arriver !
11 photos
Après 9 mois d'enquête, toujours aucune nouvelle de Delphine Jubillar. Si ses proches ont peu d'espoir de la retrouver vivante, les fouilles pour retrouver son cadavre continuent. Son mari Cédric, actuellement en détention et soupçonné d'être à l'origine de la disparition, ne s'est exprimé qu'une seule fois sur l'affaire...

Tout a été dit et écrit sur la mystérieuse disparition de Delphine Jubillar. Mais son mari Cédric, le principal suspect de la police, ne s'est pourtant exprimé publiquement qu'une seule fois sur l'affaire. En avril dernier, alors qu'il devenait partie civile (la partie civile est la personne qui s'estime victime d'une infraction pénale et qui intervient dans une procédure afin d'obtenir l'accès au dossier et une indemnisation de son préjudice), il avait choisi de réagir, pour la première fois, sur son compte Facebook.

"Bonsoir à vous je tiens à remercier tous ceux qui m'ont envoyé des messages auxquels je n'ai pas répondu... effectivement j'ai bien été auditionné... Maintenant, les curieux, vous savez quoi : allez faire votre vie fictive ailleurs et laissez moi tranquille. Merci", écrivait l'artisan de 34 ans le 30 avril. Mais face à une avalanche de commentaires négatifs (et souvent accusateurs et injurieux), il avait ensuite rendu son message privé.

Depuis le mois d'avril, la situation est bien différente pour Cédric Jubillar. Il a été mis en examen pour meurtre et écroué le 18 juin. Ses avocats estiment qu'il n'y avait dans ce dossier "aucune preuve" de la culpabilité de leur client, qui clame son innocence. L'AFP rappelait à l'époque que la cour d'appel "a retenu qu'il existe des indices graves et concordants permettant de penser que Delphine Jubillar est décédée. Elle a écarté la thèse d'un accident, d'une mauvaise rencontre, d'un enlèvement, d'un suicide. Elle considère qu'il est vraisemblable que Cédric Jubillar ait participé comme auteur au meurtre de sa femme".

9 mois après la disparition de Delphine dans la nuit du 15 au 16 décembre, les enquêteurs privilégient la thèse criminelle. Le corps de l'infirmière de 33 ans, qui vivait dans le village de Cagnac-les-Mines (Tarn) n'a jamais été retrouvé. Les deux enfants du couple, une fillette de 2 ans et un garçon de 6 ans, ont été placés chez la soeur de Delphine Jubillar.

Placé à l'isolement en prison, Cédric Jubillar peut heureusement compter sur le soutien précieux de sa nouvelle compagne, Séverine, qui clame son innocence. Dans une interview accordée début août à Femme Actuelle, elle confiait avoir "entièrement confiance en lui". Du côté des porches de Delphine, c'est l'inverse. Plusieurs amies de l'infirmière avaient notamment dépeint Cédric comme un homme "violent" et "colérique" dans les colonnes du Parisien.

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image