Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Cédric Jubillar ruiné : il a retiré 2000 euros sur le compte de Delphine... juste après sa disparition !

Cédric Jubillar ruiné : il a retiré 2000 euros sur le compte de Delphine... juste après sa disparition !
Par Anouchka Volkov Rédactrice
Anouchka mène l’enquête pour dénicher et trouver tous les scoops liés aux stars. Aucune mission n’est impossible pour cette journaliste possédant un véritable sang-froid.
12 photos
Loin d'être économe et n'ayant pas de salaire fixe, Cédric Jubillar a expliqué pourquoi il subtilisait parfois la carte bleue de sa femme Delphine pour lui "emprunter" de l'argent. Le peintre plaquiste a également dû s'expliquer face aux juges d'instruction, notamment sur une somme de 2000 euros retirée depuis la disparition de Delphine...

"Je conteste toujours. Je suis innocent, je n'ai rien à voir avec la disparition de ma femme, je vous l'ai toujours dit" a une nouvelle fois affirmé Cédric Jubillar lors d'un interrogatoire face aux juges d'instruction Audrey Assemat et Coralyne Chartier le 15 octobre 2021. Durant quatre heures, les juges ont tenté de comprendre les détails de la relation qu'entretenait Delphine Jubillar et Cédric, notamment pourquoi le peintre plaquiste de 34 ans piochait régulièrement sur les comptes de son épouse mais aussi de ses enfants.

Pour expliquer ce geste, l'homme - actuellement en détention à la prison de Seysses depuis le 18 juin dernier - a expliqué qu'il était ruiné et qu'il n'avait pas de rentrées d'argent régulières dû à son statut d'ouvrier intérimaire selon Le Parisien. Un énorme point de discorde entre les deux époux. Il a expliqué : "Pour elle, ce qui était le plus important, c'était que j'ai de l'argent qui rentre à période fixe. Ça la gênait que je sois obligé de ponctionner sur le compte des petits ou sur son compte à elle... " Cédric a également confié qu'il pouvait lui arriver de subtiliser la carte bleue de sa femme. "Ça m'arrivait de lui prendre encore sa carte, oui de temps en temps à son insu, ça l'embêtait un peu, elle m'engueulait comme d'habitude et puis après ça passait" a-t-il confié.

Lassée des agissements de son époux, Delphine Jubillar s'était rendue la veille de sa disparition à la banque afin de changer ses codes de carte bleue. Interrogé à ce sujet, Cédric affirme ne pas avoir été au courant de la démarche de Delphine d'autant qu'il révèle avoir toujours remboursé son épouse, avec des sommes plus importantes que celles empruntées. "Quand je la remboursais, je donnais 20 ou 30 euros de plus, j'étais pas le méchant, j'étais l'homme bien au final, mais ça, elle le disait pas" a-t-il déclaré.

Fait très étrange, le papa de Louis et d'Elyah a également continué à utiliser la carte bleue de Delphine... après sa disparition. Du 16 décembre (jour de la disparition de Delphine) au 1er mars 2021, il a ainsi retiré près de 2000 euros dont "20 euros" pour "acheter du shit". "Je ne travaillais plus et je n'avais plus aucun revenu. Pour vous répondre, non ce n'est pas élégant, mais c'est aussi pour les enfants. Même moi, je reconnais que c'est pas bien."

Néanmoins cela prouve alors qu'elle n'avait pas changé ses codes ? Les avocats ont sûrement soulevé cette question.

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image