Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlize Theron revient sur l'affaire Weinstein : "Il n'avait aucune limite"

Charlize Theron - Photocall de la soirée "Glamour Women of the Year Awards 2019" à New York. Le 11 novembre 2019
18 photos
Lancer le diaporama
Charlize Theron - Photocall de la soirée "Glamour Women of the Year Awards 2019" à New York. Le 11 novembre 2019
Pour son nouveau film, "Scandale", Charlize Theron s'est glissée dans la peau de la journaliste américaine Megyn Kelly, qui a contribué au renvoi du patron de Fox News, accusé de harcèlement sexuel. Un rôle qui n'est pas sans rappeler l'affaire Harvey Weinstein.

Le 22 janvier 2020, Charlize Theron sera de retour au cinéma dans le film Scandale, dans lequel elle donne la réplique à Nicole Kidman et Margot Robbie. L'actrice est actuellement en pleine de tournée de promotion pour ce nouveau long métrage qui raconte l'éviction de Roger Ailes, président de Fox News, après que des journalistes l'ont accusé de harcèlement sexuel en 2016. Dans une nouvelle interview accordée au New York Times mercredi 4 décembre 2019, la star de 44 ans a rapproché cette histoire de l'affaire Harvey Weinstein.

L'actrice oscarisée a en effet affirmé que l'histoire des journalistes de Fox News "lui a fait penser aux actrices qu'Harvey Weinstein auraient harcelées, comme Ashley Judd et Mira Sorvino, et la façon dont il les marginalisait ou montait les femmes les unes contres les autres pour maintenir un système qu'il pouvait dominer, a-t-elle affirmé. Il a fait ça à tout le monde. Monter les femmes les unes contre les autres ? Il était très, très bon pour ça. Il disait souvent : 'Eh bien, je discute avec Gwyneth [Paltrow, NDLR] pour ce film...' Une de ses répliques était de dire que Renée [Zellweger, NDLR] et moi avions couché avec lui pour décrocher des boulots. Il n'avait aucune limite. Même pour les faveurs sexuelles, il nous poussait les unes contres les autres."

Ce n'est pas la première fois que Charlize Theron évoque publiquement son opinion sur l'affaire Weinstein. Déjà en octobre 2017, dès les premières accusations d'agressions sexuelles, elle s'était saisie de son compte Instagram pour déclarer : "Les femmes qui ont parlé de leurs abus sont courageuses et héroïques, et bien que je n'aie pas d'expérience similaire avec Harvey Weinstein, je ne peux malheureusement pas dire que je sois surprise (...). Et je veux que vous sachiez toutes que je vous soutiens." De son côté, le producteur déchu nie avoir accepté des faveurs sexuelles en échange de promotion professionnelle.

La bande-annonce du film "Scandale", au cinéma le 22 Janvier 2020.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel