Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Chief Keef incarcéré : l'adolescent fait l'objet d'une nouvelle plainte

"More money, more problems" ! Le dicton rendu célèbre par le défunt rappeur Notorius B.I.G. s'applique toujours aujourd'hui et Chief Keef en est l'exemple parfait. Lui aussi rappeur, tout juste âgé de 17 ans et originaire de la ville de Chicago, Chief Keef possède un casier judiciaire impressionnant qui s'allonge de semaine en semaine. Et même emprisonné, il continue de faire l'objet de poursuites.

La dernière en date est engagée par une jeune fille avec qui Chief Keef, de son vrai nom Keith Cozart, aurait eu un enfant il y a deux ans environ. Un cas typique de Baby Mama Drama (expression urbaine qualifiant les sagas dramatiques initiées par les mères séparées de leurs conjoints) qui touche les rappeurs. La maman, adolescente comme lui, demande une pension alimentaire incluant assurance santé et frais médicaux. La procédure se complique car cette dernière se révèle être encore inscrite au collège. L'Illinois d'où sont originaires les deux ados considèrent comme délit mineur un rapport sexuel même consenti entre deux personnes de moins de 17 ans.

Ce Baby Mama Drama vient s'allonger à la liste des problèmes de Chief Keef, fortement critiqué au moment de la sortie de son album Finally Rich (disponible depuis le 18 décembre 2012) pour promouvoir la violence, la drogue et le sexe dans ses textes et donc influencer son public. Chief Keef est actuellement incarcéré pour deux mois de prison dans un établissement pour mineurs à cause d'une visite dans un stand de tir à New York, une violation de sa mise à l'épreuve qui lui interdisait de porter des armes à feu.

Dépité au moment de sa condamnation le jeudi 17 janvier, Chief Keff aurait même supplié le juge Carl Anthony Walker de lui donner "une nouvelle chance", assurant être quelqu'un de bien. Le jeune rappeur devra attendre un peu avant de convaincre qu'il a réellement changé.

I.N.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image