Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Claire Chazal, angoissée : ''Ça m'amène parfois jusqu'au bord de l'asphyxie''

22 photos
Lancer le diaporama
Bande-annonce du Divan de Marc-Olivier Fogiel sur France 3, le 23 juin 2015.

Mardi 23 juin, Marc-Olivier Fogiel propose un numéro très spécial de son émission Le Divan pour sa dernière de la saison, puisqu'il reçoit Claire Chazal, une amie de longue date qui n'est autre que la marraine de sa fille aînée Mila. Si l'on avait déjà pu voir un extrait du programme dans lequel Claire Chazal était submergée par l'émotion en évoquant le sentiment d'illégitimité qui l'habite, d'autres vidéos postées sur Dailymotion montrent une journaliste fragile, sensible.

Une femme angoissée

La reine du JT informe chaque week-end la France - dimanche soir le 21 juin elle a écrasé une nouvelle fois la concurrence aveec 5.512 000 téléspectateurs, pour 29,6 % de Pdm face à France 2 qui n'a été suivi que par 4 272 000 personnes - avec son large et beau sourire mais en privé, Claire Chazal n'est pas aussi apaisée. À Marc-Olivier Fogiel, la journaliste de 58 ans révèle être une grande angoissée. "Souvent, on me dit : 'Vous nous rassurez, vous avez l'air tellement calme, tellement sereine.' Ça me fait rire parce qu'ils ne savent pas ce que j'ai à l'intérieur, cette angoisse est pourtant là", explique-t-elle.

Des angoisses qui se manifestent "très sournoisement quand on ne s'y attend pas" et qui mènent même parfois Claire Chazal "au bord de l'asphyxie". Consciente de ce problème, la belle journaliste arrive à garder le contrôle d'elle-même "au prix d'un sacré effort, d'une sacrée souffrance". "Je sais que c'est irraisonné et que je suis une privilégiée de la vie. C'est des angoisses qui surgissent, qui vous empêchent de profiter de cette légèreté. Ça a été quotidien, là, c'est par période", poursuit-elle.

Une peur incontrôlable qui remonte à l'enfance. "Je pense que quand je revois mon enfance, le mot qui a été le plus proche de mon état d'esprit permanent est le mot peur. Je ne pourrais pas dire de quoi. De ne pas avancer dans la vie de façon totalement sereine. La peur de mal faire, de ne pas réussir, que ma mère soit malheureuse, je m'inquiétais beaucoup", conclut-elle.

Une amoureuse passionnée

En amour, Claire Chazal vit les choses avec passion et se moque bien de ce que l'on peut penser de sa vie privée. Concernant ses relations passées avec Philippe Torreton et Arnaud Lemaire (de dix-neuf ans son cadet), la quinquagénaire ne regrette rien et déclare : "Je me dis que mon public regarde mes journaux, s'intéresse ou pas à ce que je dis, et voilà. Voilà sur quoi je veux bien être jugée. Pour le reste, j'estime que la chose la plus importante est d'être sincère."

Alors, sans se soucier de ce qu'on pouvait dire d'elle, Claire Chazal a fait le choix de vivre sa vie de femme avant de devenir mère. "J'ai eu envie de vivre pour moi pendant un temps, je pense que je n'avais pas d'esprit maternel, je ne l'ai eu que tard et, à ce moment-là, ça a été une envie irrépressible. Mais avant, je n'avais pas envie d'une contrainte, je voulais rester libre", déclare la maman de François (20 ans), né de son histoire d'amour avec Patrick Poivre d'Arvor.

Le Divan de Marc-Olivier Fogiel sur France 3. À0 23h10 le 23 juin 2015.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel