Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Cristiano Ronaldo cité dans un énorme scandale...

Cristiano Ronaldo cité dans un énorme scandale...
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Il voulait être tranquille avec sa chérie Georgia Rodriguez et se préparer sereinement pour le match. C'est râpé !

Sa vie fait rêver et il est grand favori pour le prochain Ballon d'Or, mais pour la star du foot, le temps s'assombrit. Cristiano Ronaldo (Real Madrid) ainsi que José Mourinho, coach de Manchester United, sont accusés de dissimulation fiscale par douze médias européens, dans une enquête baptisée "Football Leaks" et basée sur la fuite de 18,6 millions de documents, sur le modèle des "Panama Papers", rapporte l'AFP. Ces accusations tombent alors que l'extraverti Ronaldo jouera ce 3 décembre avec le Real face à Barcelone, un des matches les plus attendus au monde, baptisé le "clasico". Quel réponse "cash" prévoit de faire le sportif devant de telles accusations ?

La publication, assurée par Mediapart en France, a débuté ce 2 décembre et durera trois semaines. Les premiers incriminés, Ronaldo, Mourinho et l'attaquant de Monaco Radamel Falcao, font tous partie du portefeuille du super-agent du foot, le Portugais Jorge Mendes, également mis en cause et qui conteste ces accusations.

Face à ce scandale, un communiqué a été rapidement publié, assurant que Ronaldo et Mourinho respectent "pleinement leurs obligations fiscales vis-à-vis des autorités espagnoles et britanniques". Gestifute, la société de consulting pour joueurs de foot, se plaignait d'avoir été interrogée de façon "insidieuse" par l'European Investigative Collaborations (EIC) qui accuse Ronaldo d'avoir "dissimulé 150 millions d'euros dans les paradis fiscaux, grâce à des montages offshore passant par la Suisse et les Iles vierges britanniques". Les documents exploités par l'EIC - obtenus au départ par l'hebdomadaire allemand Der Spiegel - montreraient comment CR7 "a encaissé, en toute discrétion, un total de 149,5 millions d'euros de revenus de sponsoring dans des paradis fiscaux ces sept dernières années". "Sur cette fortune, l'attaquant n'a payé que 5,6 millions d'euros d'impôts. Soit à peine 4%, et sans être poursuivi pénalement", affirme l'EIC. Mourinho est lui accusé d'avoir "dissimulé 12 millions d'euros au fisc, logés sur un compte suisse détenu par une société écran immatriculée aux Iles Vierges Britanniques".

Ni Ronaldo, ni Mourinho "n'ont été impliqués dans des procédures judiciaires (de) la commission de fraude fiscale", avait contesté par anticipation Gestifute (société de consulting pour joueurs de foot) dans son communiqué. Cette entreprise ne parle pas toutefois du Colombien Radamael Falcao, également ciblé par l'EIC. Pendant la période 2011-13 (il jouait pour l'Atletico Madrid), il aurait notamment "encaissé 1,3 million d'euros sur un compte suisse détenu par une société aux Iles Vierges, versés, via les sociétés irlandaises du système Mendes", par différents sponsors et équipementiers. Falcao détient aussi, selon l'EIC, "en tant que personne physique, 2,2 millions de dollars sur un compte à Miami et 8,5 millions d'euros sur son compte à Monaco, sans compter les avoirs d'un trust en Colombie".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image