Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Die Hard : Bruce Willis n'a de coeur ni pour les Chimpanzés ni pour Michaël Youn

7 photos
Lancer le diaporama

Malgré un accueil plus que froid de la part de la critique, Die Hard 5 s'est tout logiquement adjugé le trône des premières séances parisiennes. A l'instar de son démarrage américain, John McClane fait fi des critiques et continue de tout casser sur son passage avec sa fameuse méthode si atypique. Pour les Parisiens, ce sont pas moins de 2160 entrées sur 20 copies, preuve d'une popularité à l'épreuve du temps. D'autant que Bruce Willis et son fils de fiction, le charmant Jai Courtney, pourront compter sur l'appui d'une bonne distribution en province.

La province, Vive la France, qui s'était offert une tournée française triomphale avant de conclure en beauté à Paris ce 19 février, en aura justement bien besoin. Le second long-métrage de Michaël Youn n'attire que 785 curieux dans les 15 salles dédiées.

La réelle surprise vient donc d'un film destiné à un public jeune et sujet à fonctionner un mercredi jour de sortie. Le documentaire DisneyNature Chimpanzés glane donc la deuxième place en attirant dans ses 14 salles 1376 amoureux d'animaux. Le public adolescent n'a pas encore eu l'occasion de remarquer La Vraie Vie des Profs, une comédie portée par Lucien Jean-Baptiste et Audrey Fleurot. Distribué dans 11 salles parisiennes, le film n'enregistre que 416 entrées et s'adjuge la cinquième place.

Autre agréable surprise et bon démarrage dans la jungle des sorties (pas moins de 19 films, reprises comprises), Syngué Sabour – Pierre de Patience, avec la superbe Golshifteh Farahani. Avec 618 spectateurs, le réalisateur (et écrivain du livre éponyme) Atiq Rahimi pourra se féliciter d'avoir séduit la critique avec un film plein de poésie et de sensibilité, en plus d'être très actuel.

Enfin, le (peut-être) futur César 2013 du meilleur acteur, Jérémie Rénier (Cloclo), s'est exilé en Amérique du Sud pour jouer dans le film de Pablo Trapero, Elefante Blanco. Placé à la sixième place, il a séduit 284 Parisiens pour seulement 6 salles le diffusant.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel