Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jai Courtney (Die Hard 5) : Admiratif de son père le 'gourou' Bruce Willis

Son flegme et un physique charmeur contrastent avec le côté faussement bad boy qui lui est actuellement dévolu au cinéma. Beau blond musclé de 26 ans, Jai Courtney est l'autre vedette de Die Hard 5, l'alter ego de Bruce Willis, son père de fiction. Révélé via une musculature saillante (malgré une terrible coupe de cheveux) dans Spartacus, Jai Courtney a fait des débuts discrets au cinéma en donnant la réplique à Tom Cruise dans Jack Reacher, où il joue un vilain peu fréquentable. Mais chez PurePeople.com, on a voulu en savoir plus et connaître un peu mieux ce charmant acteur qui se verrait bien concurrencer aux biceps Channing Tatum ou Chris Hemsworth du côté d'Hollywood.

Australien de naissance, marchant dans les pas de Hugh Jackman et Russell Crowe, Jai Courtney est un nouveau produit d'une longue lignée d'acteurs aussies. Détendu, il nous explique comment il est arrivé sur le projet de Die Hard 5. "C'était un processus intéressant, franc, je dirais, et plutôt long", lâche-t-il avant de confier qu'il était sur le rôle depuis de nombreux mois. Le tournage de Jack Reacher l'oblige à prendre de la distance avec Die Hard, jusqu'à un appel qui débloquera tout. "J'allais prendre un avion pour revenir en Australie quand j'ai reçu un appel me disant 'Ne prends pas ton vol, tu as une réunion avec Bruce", raconte-t-il avec le sourire. Lors de cette session, Jai Courtney a surtout "improvisé beaucoup avec Bruce, on s'est amusé". Le feeling passe, Jai Courtney est rappelé : il incarnera Jack McClane, le mystérieux fils de l'inénarrable John McClane.

Père à l'écran, Bruce Willis est-il aussi protecteur et paternel sur un plateau de tournage ? Pour Jai Courtney, c'est plus "une sorte de gourou" qu'un père. Visiblement admiratif, le jeune Australien ne tarit pas d'éloges sur le style Willis : "Il fait ça depuis longtemps. Il vient là, fait ce qu'il a à faire, avec calme et confiance, et une sorte d'économie du fait qu'il joue beaucoup". Jai Courtney ne le cache, il a appris "beaucoup de choses" avec un acteur qu'il n'hésite pas à qualifier "d'icône du cinéma", au même titre que Tom Cruise. Lorsqu'on lui demande ce que c'est de jouer face à Cruise et Willis, c'est comme "deux hommes étrangers qui se rencontreraient dans la rue", des gars "bons dans tout ce qu'ils font", mais radicalement "différents".

Deux films d'action, deux rôles, deux acteurs, Jai Courtney peut se vanter d'avoir un curriculum vitae court mais prometteur. Pourtant, si l'acteur semble avoir l'action dans la peau, il "n'est pas un fou de ce genre". "Bien sûr que j'espère que ça va continuer, mais j'espère aussi avoir d'autres propositions", souhaitant être "le plus versatile possible". Alors forcément, Jai Courtney tend des perches et la question qui brûle de nombreuses lèvres tourne autour d'une participation à un Die Hard 6. "C'est une idée qui vous flatte, de revenir jouer ce rôle encore", souligne-t-il. Parce que ce "moment merveilleux" que représente ce tournage lui donne des idées et il avoue qu'il aurait "plaisir à le refaire" en "poussant plus loin le personnage de Jack". "Je ne tire pas de plans sur la comète, je suis juste fier de ce film", glisse-t-il avec plein de malice.

Die Hard 6 ou non, il y a fort à parier qu'on entendra à nouveau parler de ce garçon au talent brut de décoffrage. C'est tout le mal qu'on lui souhaite. D'autant que l'Australien reviendra très vite, lui qui figure dans les distributions de Felony (un thriller avec Joel Edgerton, un autre Australien bourré de talent) et I, Frankenstein (avec Aaron Eckhart).

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel