Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Disparition de Delphine Jubillar : la piste de la femme de son amant pas assez explorée ?

Disparition de Delphine Jubillar : la piste de la femme de son amant pas assez explorée ?
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
11 photos
La défense de Cédric Jubillar avait souligné le manque d'intérêt de la justice pour la femme de l'amant de l'infirmière de Cagnac-les-Mines. Pourtant, les autorités ont bien étudié cette piste, écartant rapidement les soupçons d'elle.

Cédric Jubillar est considéré par l'accusation comme le suspect numéro 1, mais les enquêteurs chargés de la disparition de Delphine Jubillar n'ont pas éludé les autres pistes. Parmi celles-ci, la femme de l'amant de l'infirmière du Tarn qui a disparu au mois de décembre 2020. Elle a été totalement écartée mais le mari de la victime avait déploré qu'elle n'ait pas été assez étudiée. Retour sur la place de cette femme dans cet affaire non résolue depuis un an et demi.

Tous les protagonistes de l'affaire Jubillar ont été scrutés dans ce cas qui reste encore un mystère puisqu'aucun corps n'a été retrouvé et aucun aveu n'a été fait. L'ancienne compagne du confident de Montauban, surnom que Delphine Jubillar donnait à son amant, en fait partie. Pour les avocats de Cédric Jubillar qui est en détention provisoire depuis juin 2021 pour homicide par conjoint, les agissements de la "rivale" de Delphine étaient considérés comme suspects.

Pourtant, l'hypothèse de la vengeance a bien été étudiée puis écartée. Le Parisien avait cité des sources concordantes : "aucun élément d'enquête ne vient pourtant accréditer l'hypothèse d'une quelconque implication, directe ou indirecte, de cette jeune femme d'une trentaine d'années prénommée C. L'exploitation de sa ligne téléphonique a permis d'établir que son téléphone n'a jamais cessé, entre le 14 et le 16 décembre 2020, de déclencher des relais téléphoniques situés dans le Tarn-et-Garonne et plus précisément autour de son domicile situé à Montauban, à environ 80 km de Cagnac-les-Mines (Tarn)."

La compagne de l'amant de Delphine a été auditionnée par les enquêteurs, et a raconté dans le détail sa soirée du 15 décembre et la nuit qui a suivi : "Une nuit de couvre-feu au cours de laquelle les déplacements étaient interdits entre 20 heures et 6 heures, sauf dérogation. Ce récit ne présente aucune incohérence avec celui de son ex-compagnon. Selon les explications de l'un comme de l'autre, ils se sont couchés vers 23 heures, se sont endormis dans le même lit. Le matin du 16 décembre, elle s'est ensuite levée pour s'occuper de leur enfant et le conduire à l'école." Si ses échanges téléphoniques ont posé question, notamment les 145 consommations de données internet entre le 14 et le 16 décembre, ils ont été éclaircis. "Ce total correspond au nombre de fois où l'utilisatrice du téléphone a utilisé l'appareil pour tout type d'action qui sollicite sa connexion Internet", précise le quotidien.

Des échanges sans agressivité ni menace

Si la femme a donc un alibi solide qui l'a éloigné du banc des suspects au grand dam de la défense, elle a bien communiqué avec Delphine Jubillar. La Dépêche avait rapporté leur échange. Le 14 décembre 2020, soit la veille de la brutale disparition de l'infirmière de nuit, la compagne trompée découvre un message qu'il écrivait à son amoureuse secrète. Il assume sa liaison et exprime son souhait de mettre fin à leur vie de couple. Le lendemain, la compagne trompée joint l'épouse de Cédric Jubillar de façon brève mais sans agressivité : "Tu prendras ma place quand elle sera libre, pour le moment, ce n'est pas le cas..." Souhaitant des relations apaisées avec elle, la mère de Louis et Elyah tente de la rassurer en lui signifiant qu'elle gardera "toujours une place" entre eux. Les deux femmes s'accordent sur un pacte auquel tient la compagne de l'amant : ne plus le contacter durant la période des fêtes de fin d'années.

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image