Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Eric Zemmour : Le chroniqueur condamné... ne fera pas appel !

Eric Zemmour au tribunal de Paris, le 11 janvier 2011
2 photos
Lancer le diaporama

Réactualisation du 28 février 21h : D'après lepoint.fr, Eric Zemmour renonce à faire appel de sa condamnation du 18 février par le Tribunal correctionnel de Paris. Emmanuel Berretta, le journaliste du site lepoint.fr explique qu'Olivier Pardo, l'avocat d'Eric Zemmour a eu "une longue conversation" avec son client sur l'opportunité de faire appel. Il a confié :"Nous avons gagné sur la diffamation qui était le motif de l'attaque de la Licra et de SOS Racisme. Finalement, le tribunal a retenu le chef de "provocation à la discrimination" alors même que le procureur ne l'avait pas requis. Ce qui veut bien dire que ce n'est pas bon d'être Eric Zemmour devant la justice française. C'est sa personnalité qui est en procès" Le site du Point rappelle que le volet judiciaire de cette affaire n'est pas totalement clos, puisque Thierry Ardisson ( celui par lequel le "scandale" est arrivé) va poursuivre Zemmour qui l'avait accusé d'avoir manipulé le montage de "Salut les Terriens"... Comme dirait Laurent Ruquier - qui s'est bien lâché sur Ardisson - "on est pas couché" avec cette affaire !

e 18 février, nous écrivions :

Réactualisation : Voici le détail des peines d'Eric Zemmour. Le tribunal a jugé qu'Eric Zemmour avait "dépassé les limites autorisées de la liberté d'expression". La décision du tribunal distingue deux jugements : Il a relaxé Eric Zemmour du délit de diffamation pour les propos sur les trafiquants diffusés dans Salut les Terriens sur Canal+. Ces propos sont peut-être "choquants", écrit le tribunal, mais pas "diffamatoires".

Zemmour a toutefois été condamné à 1 000 euros d'amende avec sursis pour avoir, sur France Ô, "justifié une pratique discriminatoire illégale en la présentant comme licite". Il a aussi été condamné à 1 000 euros d'amende, toujours avec sursis, pour "délit de provocation à la discrimination raciale".

A présent, il doit 1 000 euros de dommages et intêrets à chacune des trois associations (Mrap, SOS Racisme et la Licra), ainsi que 2 000 euros de frais de justice à chacune, soit 9 000 euros au total. Zemmour doit également un euro symbolique à l'UEJF et J'accuse ainsi que 750 euros de frais de justice à chacune, soit 1 502 euros au total. Les deux jugements devront faire l'objet d'une publication dans la presse. C'est donc un total de plus de 10 000 euros que le journaliste devra débourser...

Eric Zemmour n'a pas encore décidé de faire appel. Son avocat, Me Olivier Pardo, a dit réfléchir à un éventuel appel. Toutefois, s'il a montré sa satisfaction face à la relaxe prononcée sur les faits de diffamation raciale, il a regretté que le tribunal ait cherché "un biais pour donner statisfaction aux associations". A noter, le maximum prévu par la loi pour ce délit est de un an de prison et 45.000 euros d'amende mais les parties civiles n'avaient réclamé que des sommes symboliques.

Les avocats de SOS Racisme, du Mrap ont quant à eux salué une "victoire de de la République".

Le 18 février à 14h28 nous écrivions : La sentence est tombée pour le polémiste Eric Zemmour. Le tribunal correctionnel a jugé le chroniqueur coupable en raison des paroles controversées sur "les Noirs et les Arabes" qu'il a tenues à la télévision, et selon l'AFP, le tribunal l'a condamné ce 18 février à 2 000 euros d'amende avec sursis pour provocation à la haine raciale. Le procureur de la République, madame De Fontette, n'avait pas précisé la peine exacte qu'elle souhaitait faire appliquer à Eric Zemmour. Il s'agit donc d'une condamnation de principe. S'il est amené à être une nouvelle fois condamné pour les mêmes faits (on pense quand même qu'il va tourner sept fois sa langue dans sa bouche pour le futur), il devra donc payer la somme due, en plus de celle d'une éventuelle nouvelle condamnation.


Eric Zemmour, journaliste politique, reporter, écrivain et chroniqueur pour Laurent Ruquier dans On n'est pas couché, avait été cité en justice par SOS Racisme, la Licra, le Mrap, l'UEJF et J'accuse, pour des propos tenus le 6 mars 2010 sur Canal+ et France Ô. Pour rappel, il avait déclaré dans l'émission de Thierry Ardisson, Salut les terriens : "Mais pourquoi on est contrôlé 17 fois ? Pourquoi ? Parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait". Déterminé à faire entendre sa voix, le même jour sur France Ô, on pouvait l'entendre dire en réponse à une question qui lui était posée, que les employeurs "ont le droit" de refuser des Arabes ou des Noirs.

Pour sa défense, Eric Zemmour déclarait être un "observateur fidèle de la réalité" qui refuse le "politiquement correct". Ce genre d'arguments n'aura pas suffi.

Il paraissait difficile pour le tribunal de ne pas entrer en condamnation, mais le procureur avait laissé la porte ouverte. Cette condamnation de principe devrait "faire plaisir" à tout le monde, à moins que les différentes associations ne décident de faire appel... ou Eric Zemmour lui-même ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Dave et Laurent Ruquier rendent hommage à Marie Laforêt, dans "On n'est pas couchés", le samedi 9 novembre 2019.
Laurent Ruquier rend hommage à Marie Laforêt dans "On n'est pas couchés" le 9 novembre 2019.
Caroline Receveur et sa soeur Mathilde le 10 novembre 2019.
M. Pokora a dédié son NRJ Music award d'artiste masculin francophone de l'année à sa compagne Christina Milian et à sa belle-fille Violet lors de la 21e cérémonie des NRJ Music Awards qui s'est déroulée au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes le 9 novembre 2019.
Diego et Iris le 9 novembre 2019 à Cannes aux NRJ Music Awards.
Diego et Iris le 9 novembre 2019 à Cannes aux NRJ Music Awards.
Diego et Iris le 9 novembre 2019 à Cannes aux NRJ Music Awards.
Diego et Iris le 9 novembre 2019 à Cannes.
Diego et Iris le 9 novembre 2019 à Cannes.
Mask Singer, qui est la mystérieuse panthère ? (8 novembre 2019)
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel