Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Eugenie d'York: Beyoncé lui fait vivre un moment (de solitude ?) "Irreplaceable"

8 photos
Lancer le diaporama

C'est un fail. Un royal fail. Invitée à chanter par la Queen Beyoncé en personne, la princesse Eugenie d'York, petite-fille de la reine Elizabeth II et sixième dans l'ordre de succession au trône, s'est trouée. Un loupé irrémédiable, "Irreplaceable", même (puisque c'était la chanson en cours), dont se souviendront longtemps les 80 000 spectateurs du premier concert de la diva à Londres, parmi lesquels une certaine Kim Kardashian arrivée spécialement de Paris.

Vêtue d'une combinaison bleue à strass scintillant encore plus que la tour Eiffel aux premières minutes de chaque heure, Beyoncé a profité du fameux tube extrait de son deuxième album, B'Day (2006), pour communier avec son public anglais au premier des six soirs de son Mrs Carter Show World Tour à l'O2 Arena de Londres. Et tandis que 160 000 bras se balançaient - "to the left" évidemment -, l'épouse de Jay-Z tendait son micro pour un karaoké géant, tantôt dans les airs pour capter la voix collégiale, tantôt à une personne en particulier.

La plupart des jeunes femmes ayant eu ce privilège ont donné de la voix, mais pas la princesse Eugenie, privilégiée placée dans la fosse centrale, trop fascinée par la star et trop occupée à immortaliser ce moment avec son iPhone pour reprendre en choeur les paroles phares ("To the left, to the left", toujours évidemment) d'Irreplaceable. Le Mirror, tabloïd britannique friand de scandales et d'exagérations, monte en épingle ce bref moment où la fille du prince Andrew et de Sarah Ferguson fait faux bond à Beyoncé, qui s'était courbée puis agenouillée devant elle - sans savoir qu'elle faisait face à une personnalité de la famille royale. D'après la vidéo de la prestation de Beyoncé, difficile d'affirmer qu'Eugenie, qui assistait au show avec James Middleton et sa girlfriend Donna Air (présentatrice télé star, amie des princesses d'York) et se dandinait en bonne groupie, ait réellement vécu un moment de solitude.

Pourtant, le Mirror n'hésite pas à écrire qu'Eugenie était "mortifiée et muette", citant une source présente au concert et témoin de ce "désastre", qui en fait des caisses : "C'était trop drôle : Eugenie était au premier rang avec le frère de Kate Middleton, James, et sa nouvelle compagne, Donna Air, ainsi que les stylistes Matthew Williamson et Patrick Cox. Elle était surexcitée et filmait tout avec son iPhone, comme n'importe quelle fan. Beyoncé ne l'a évidemment pas reconnue, et quand ce fut l'heure d'Irreplaceable et de choisir quelqu'un dans le public pour chanter avec elle, elle a simplement choisi la première femme à portée de vue. Et quand Eugenie, qui est devenue écarlate, s'est dérobée, Beyoncé a été obligée de rapidement combler le blanc et de trouver une nouvelle victime, consentante celle-là. Tous les amis d'Eugenie l'ont chambrée pendant des heures après-coup." Ah bon... L'adrénaline d'un concert de Beyoncé peut faire dire de ces choses...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image