Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Eva Green, le sein du péché : Son affiche de Sin City 2 censurée

Une des affiches du film Sin City : j'ai tué pour elle (A Dame to Kill For) a été censurée par la MPAA (Motion Picture Association of America). Chargée de délivrer les visas de classification des films et les autorisations de diffusion de matériel publicitaire aux Etats-Unis, cette organisation ne cautionne pas le poster de l'actrice Eva Green en raison de sa nudité qui révèle "la courbe de son sein et l'auréole de son téton" à travers le tissu transparent qui lui sert de robe de chambre, d'après le New York Post.

Sur le poster de la suite de Sin City, la fille de Marlène Jobert récemment vue au Festival de Cannes se dévoile une arme à la main, mais ce n'est pas cela qui pose problème. Sulfureuse comme tous les personnages du film Sin City, elle en montre trop dans son rôle d'Ava Lord : la silhouette de son sein, le relief de son téton et son auréole.

Les stars se succèdent sur ses images ultraléchées de la suite de l'adaptation de l'oeuvre de Frank Miller. L'auteur de bandes-dessinées américain est, comme pour le premier opus, coréalisateur avec Robert Rodriguez. Dans ce Sin City 2, à Basin City, Dwight McCarthy veut se venger de celle qui l'a trahi, Ava Lord, alors que Nancy Callahan essaie de se remettre de la mort de John Hartigan. Le casting de ce film policier qui ne ressemble à aucun autre donne le tournis. Outre Eva Green, on citera Jessica Alba, Mickey Rourke, Bruce Willis, Josh Brolin, Joseph Gordon-Levitt et Rosario Dawson. Dennis Haysbert prend la relève du regretté Michael Clarke Duncan.

Le film, qui nous refait plonger dans l'univers noir, glauque et fascinant de la ville du péché, alias Las Vegas, sera-t-il à la hauteur du premier volet remontant à 2005 ? Ce dernier avait récolté 78% de critiques positives sur le site agrégateur de critiques, Rottentomatoes, et rapporté 158 millions de dollars dans le monde.

Sin City : J'ai tué pour elle (A Dame to Kill for), en salles le 17 septembre

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel