Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Igor et Grichka Bogdanoff : Autistes Asperger, dotés d'un QI de 180... leur soeur clarifie les choses

Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
15 photos
De leurs débuts dans les années 1970 jusqu'à leur mort, les défunts frères Igor et Grichka Bogdanoff ont entretenu et alimenté les légendes autour d'eux. Mais, bien évidemment, tout n'était pas vrai. C'est ce que confirme leur discrète soeur, elle-même incapable de savoir la réalité derrière leur métamorphose physique.

Le 12 janvier, Igor et Grichka Bogdanoff ont été inhumés dans l'intimité, dans le Gers, deux jours après leurs obsèques organisées à Paris en présence des proches et des VIP. Leur soeur Véronique sort du silence pour relater ses souvenirs et mettre des choses au clair.

A 54 ans, Véronique Bogdanoff est la dernière du clan. Celle-ci a accompagné ses frères dans leurs derniers instants, eux qui sont morts à six jours d'écart des suites de la Covid-19 ; âgés de 72 ans, ils avaient refusé de se faire vacciner. "Les jumeaux ont été élevés essentiellement par notre grand-mère et sans leur père, qui est revenu ensuite. Ça m'a fait de la peine d'entendre ça. Je crois qu'on ne peut pas expliquer leur parcours, leur aspiration à la singularité sans cette clé. C'est ce qui explique aussi leur attachement si fusionnel. Igor et Grichka se sont vus tout le temps, tous les jours de leur vie", a-t-elle ainsi souligné.

Igor et Grichka partageaient presque tout, à commencer par le goût du secret, du mystère. "Il fallait savoir trier dans les déclarations, avec eux. Je me suis étonnée qu'ils se disent autistes Asperger ou encore que Grichka prétende avoir un QI de 180. Je prenais ça comme une façon d'écrire leur légende. Une fois, Grichka m'a dit : 'J'ai créé un personnage'", ne manque pas de clarifier Véronique, bien consciente que ses défunts frères avaient trouvé comment perdurer dans le show business. D'ailleurs, avant leur mort, ils fourmillaient encore et toujours de projets, notamment pour mettre du beurre dans les épinards. Etaient-ils vraiment millionnaires ? Rien n'est moins sûr...

Si les frères Bogdanoff se sont toujours amusés des rumeurs sur eux, impossible toutefois de leur tirer les vers du nez pour savoir la vérité derrière leur métamorphose physique. Leur demi-frère François a essayé sans succès d'en savoir plus, idem pour Véronique. "C'était un tabou. Un jour, je les ai interrogés deux heures sur la chirurgie esthétique. Ils me baladaient. Je n'en ai rien tiré (...) C'était leur fantaisie et leur choix", a-t-elle ajouté.

Gala, édition du 13 janvier 2022.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image