Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

"Je regrettais le physique de leur jeunesse" : Les confidences du demi-frère d'Igor et Grichka Bogdanoff

Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
13 photos
C'est un homme très discret, inconnu du grand public, et aujourd'hui en deuil qui prend la parole suite à la mort d'Igor et Grichka Bogdanoff : François Davant, leur demi-frère, se confie à "Gala". Il a évoqué tous les sujets dont celui, délicat, de la métamorphose physique des défunts scientifiques.

Lundi 10 janvier 2022 se sont tenues les obsèques d'Igor et Grichka Bogdanoff, morts à 72 ans des suites de la Covid-19 ; les frères jumeaux n'étaient pas vaccinés. Une messe hommage avait lieu à Paris, en présence de leurs proches et d'un parterre de VIP. Ils seront inhumés le 12, dans le Gers, là où réside encore leur demi-frère. Ce dernier sort de l'ombre et brise le silence auprès de Gala.

Avec Igor et Grichka Bogdanoff, le discret François Davant n'avait pas le même père mais a grandi à leurs côtés dans un château du Gers "sous les auspices d'une sorte de matriarcat chapeauté par ma grand-mère et ma mère", dit-il. Face à de telles personnalités, déjà très marquées dans leur jeunesse, cela n'a pas toujours été facile à vivre pour lui. "Face à eux, il fallait se rebeller pour exister. Ça n'était pas toujours évident de grandir avec ces garçons au-dessus de soi", reconnait-il volontiers. Et s'il partageait avec ses célèbres frères quelques points communs, dont la foi catholique, il n'était pas toujours d'accord avec "tout ce qu'ils disaient". Il faut dire que les défunts jumeaux étaient clivants, la communauté scientifique ayant toujours été contre eux. Fut un temps, ils ont même été accusés de plagiat pour un livre.

Avec ses frères, François Davant a passé de beaux moments, servant volontiers de "cobaye" à ses derniers, déjà portés sur les sciences étant jeunes, quand lui se décrit plutôt "littéraire". Avec eux, il regardait les étoiles ou écoutait les Beatles et les Stones. Mais, en grandissant, il n'hésitait pas à affronter Igor et Grichka quand il avait quelque chose à leur dire. Interrogé sur la métamorphose physique des regrettés jumeaux, sujet de toutes les rumeurs, il répond : "Tout le monde savait et personne n'en parlait. Qu'on les juge, ça les mettait de mauvaise humeur. Ils me disaient que c'était une maladie, je leur prouvais par A plus B que non. Je regrettais le physique de leur jeunesse. Ils savaient ce que j'en pensais, ça restera entre eux et moi."

Ces derniers mois, en dépit des multiples appels à la vaccination pour éviter de développer une forme grave du Covid-19, Igor et Grichka Bogdanoff avaient refusé de se faire vacciner. Sur ce sujet aussi, François Davant se montre cash. "Je n'étais pas d'accord avec leur choix mais je ne leur ai pas fait la morale. Je savais que je ne les convaincrais pas (...) Leur disparition m'a fait encore davantage prendre conscience de la dangerosité du virus", dit-il. Peut-être regrette-t-il aujourd'hui de ne pas avoir été un peu plus insistant.

Les frères Bogdanoff seront inhumés le mercredi 12 janvier 2022 à Saint-Lary, dans le Gers, là où ils possédaient un château.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image