Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Iris Mittenaere difficile à vivre ? "Diego a envie de me jeter par la fenêtre"

Iris Mittenaere difficile à vivre ? "Diego a envie de me jeter par la fenêtre"
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
Iris Mittenaere (Miss France et Miss Univers 2016) et son compagnon Diego El Glaoui lors de la soirée de gala de la 18e édition du "Dîner de la mode du Sidaction" au Pavillon Cambon Capucines - Potel et Chabot à Paris, France, le 23 janvier 2020. © Olivier Borde/Bestimage
13 photos
Lancer le diaporama
Iris Mittenaere (Miss France et Miss Univers 2016) et son compagnon Diego El Glaoui lors de la soirée de gala de la 18e édition du "Dîner de la mode du Sidaction" au Pavillon Cambon Capucines - Potel et Chabot à Paris, France, le 23 janvier 2020. © Olivier Borde/Bestimage
Les Français ont officiellement le droit de prendre l'air sans attestation dans la poche depuis le 11 mai 2020. Une aubaine pour Iris Mittenaere et Diego El Galoui, dont la cohabitation devient de plus en plus compliquée...

Le confinement n'a pas été de tout repos ! Pour les couples, l'expérience a parfois viré au cauchemar. En Chine, au moment où les amoureux ont retrouvé leur liberté, une grande partie s'est précipitée vers les papiers de divorce. Iris Mittenaere et son chéri Diego El Glaoui n'en sont peut-être pas là, mais ils montrent sans complexe que cette période a été rude pour eux. C'est en tout cas ce qu'ont compris les téléspectateurs de l'émission Qui veut gagner des millions, sur TF1, le mardi 12 mai 2020.

Après avoir fait le show à domicile pendant de longues semaines, Camille Combal a retrouvé les studios d'enregistrement. Ses invités, en revanche, se joignent toujours à lui par visioconférence. Iris Mittenaere et Diego El Glaoui, enfermés ensemble depuis le début de la pandémie du coronavirus, ont donc tenté leur chance afin de pouvoir verser des fonds à La Fondation des femmes, dont les actions ont été plus que jamais nécessaires lors du confinement. "Diego, il est confiné avec Miss Univers, il veut que le déconfinement n'arrive jamais, s'est alors amusé le présentateur. Le 11 mai, c'était une mauvaise nouvelle pour lui. Quand il a appris pour le 11 mai, il a dit : 'Non, il faut rester jusqu'au 11 juin, les gars ! Il ne faut pas se déconfiner.'"

Mais devant cette plaisanterie, le couple est resté sans voix. "Franchement, je ne sais pas, a finalement corrigé Iris Mittenaere. Là, il fait genre, mais parfois, il a envie de me jeter par la fenêtre." Leur mésentente relative n'était de toute façon pas un secret. Quelques jours plus tôt, la reine de beauté avait fondu en larmes lors d'un live, lasse des prises de tête qu'elle expérimentait en vivant non-stop avec Diego El Glaoui. Ce qui ne l'a pas empêchée, le jour où la France a officiellement été libérée, de porter une bague symbolisant tout leur amour.

La famille d'Iris a-t-elle accepté Diego ?

Décidément, c'était la soirée des silences inconfortables. Alors que les deux candidats hésitaient sur le nom du département que l'on traverse si l'on suit la côte de Montpellier à Marseille, Iris Mittenaere a appelé son père à la rescousse – le fameux "coup de fil à un ami". Or, quand Camille Combal a précisé que "le gendre" était lui aussi à l'autre bout du fil, Yves Mittenaere a plaisanté : "Mon gendre ? Ah bon ?" Heureusement, la distanciation sociale qu'impose le gouvernement ne permet pas encore aux familles de se réunir au complet pour dîner ensemble...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image