Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jamel Debbouze critiqué à cause du prénom de ses enfants : pas de "trahison" mais une fierté !

Jamel Debbouze critiqué à cause du prénom de ses enfants : pas de "trahison" mais une fierté !
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Photo de famille dévoilée par Mélissa Theuriau sur son compte Instagram : Elle pose avec Jamel Debbouze et leurs deux enfants Léon et Lila
12 photos
Plus sincère que jamais, Jamel Debbouze a évoqué au micro d'Audrey Crespo-Mara sur TF1 ses deux enfants, nés de son mariage avec Mélissa Theuriau. Il est revenu plus précisément sur leurs prénoms et ce qu'ils représentaient pour lui, dans la France qu'il aime tant.

Star de l'humour adorée des Français, Jamel Debbouze a fondé avec la journaliste et productrice Mélissa Theuriau une famille dont il est infiniment fier. En effet, le couple, marié depuis 2008, est devenu parent successivement de Léon, 13 ans et demi, et de Lila, bientôt 11 ans. Dans un extrait dévoilé avant la diffusion du portrait dans Sept à Huit sur TF1 ce 3 juillet 2022, l'artiste est revenu notamment sur le choix des prénoms de sa progéniture, répondant en toute sincérité aux questions d'Audrey Crespo-Mara.

Choisir le prénom de ses enfants, une tâche ardue à laquelle Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau se sont attelé par deux fois, pour leur aîné Léon, Ali et pour la seconde, Lila, Fatima, Brigitte. L'humoriste précise que les deux autres noms de sa fille sont ceux de sa mère et de sa belle-mère. Un choix qui a été accueilli avec bonheur, même si d'autres n'ont pas caché leur mécontentement. En effet, la journaliste rappelle que certains l'ont critiqué, le considérant comme une "trahison".

À ces regards portés sur ses choix personnels de papa, Jamel Debbouze répond malgré tout avec la plus grande bienveillance et prudence : "Je comprends que l'opinion publique a son avis, et qu'elle dit ce qu'elle veut, quand elle veut, au moment où elle doit le dire. Après, quand d'autres en font le commerce pour nous diviser ou pour nous monter les uns contre les autres, c'est ridicule, je rentre pas là-dedans du tout. Ce que j'ai fait à travers ça, c'est juste aimer ma femme et créer une famille. Je suis né en France, je suis français et c'est la résultante de tout ça quoi."

Puis, à la demande d'Audrey Crespo-Mara, il développe le sujet, car il est vrai que la question du prénom en France est revenue sur la table récemment, à travers notamment le polémiste réactionnaire Eric Zemmour, ex-candidat à la présidentielle. Jamel Debbouze ne cite pas son nom, préférant souligner les progrès qui sont fait en France, dénonçant le commerce de ce qui divise les Français : "On fait le commerce de tout ce qui n'avance pas, et nous opposer fait vendre. Les dernières présidentielles, on avait l'impression qu'un français sur deux était raciste parce qu'ils ont voté Le Pen. Mais moi je suis convaincu que la France n'est pas raciste. Je suis sûr que c'était un vote de misère, une plainte contre Macron. Et dire combien c'est anormal cette mauvaise répartition des richesses."

L'inoubliable Numérobis d'Astérix : Mission Cléopâtre veut mettre en avant la France qu'il rencontre lors de ses tournées dans tout le pays, une "vieille dame qu'il faut rassurer". Ce qu'il n'arrêtera jamais de faire, notamment pour son fils à qui il adresse en toute fin un joli clin d'oeil avec ses célèbres yeux noirs très malicieux.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image