Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jamie Lee Curtis évoque Tony Curtis : "Ce n'était pas un père" !

Le 29 septembre, Tony Curtis succombait à une crise cardiaque à l'âge de 85 ans. Cette légende hollywoodienne qui cotoyait Stanley Kubrick et Billy Wilder, Marylin Monroe et Natalie Wood a rejoint sa dernière demeure au cimetière de Green Valley de Las Vegas.

Sa fille Jamie Lee, née de son union avec l'actrice Janet Leigh, est revenue vendredi sur ses relations particulières avec son père dans The Talk, le nouveau talk-show de Sharon Osbourne. Pour l'actrice de True Lies, Tony Curtis n'était "pas un père" : "Il était dans la Marine, puis il est devenu une toute autre personne. Il a changé de nom et changer de vie. Sa vie, c'était la construction du mythe de Tony Curtis." Et des milliers de fans peuvent en témoigner, l'acteur a plutôt bien réussi son coup mais... à quel prix ?

Comme l'explique Jamie Lee : "On connaît les enfants, c'est compliqué et un peu désordonné. Ce n'était pas un père et cela ne l'intéressait pas de l'être." Pourtant, Tony Curtis a eu six enfants, mais Jamie Lee rassure : "Il était très clair sur ses intentions. Il faisait ce qu'il y avait à faire en terme de support financier, ce qui est honorable, mais il ne voulait pas s'impliquer."

Lors des funérailles de Tony Curtis, qui se déroulèrent le 4 octobre dernier, Jamie Lee lui a rendu un hommage original, plein d'humour et touchant : "Nous marchons sur la route qu'il a tracé. Nous avons tous quelque chose de lui, et moi, bien sûr, j'ai hérité de son besoin désespéré d'attention (...) Quelle que soit la question, la réponse est 'amour'. Souvenez-vous de cette phrase, en mémoire de mon père."

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel