Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui : De retour 5 ans après... ''au bout du conte''

Après la déception en salles et critique de Parlez-moi de la pluie, les quatre mains du cinéma français Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri sont de retour avec le long-métrage Au bout de conte. Agnès l'a réalisé et le scénario est signé du tandem. Ensemble, ils parlent d'une jeune fille qui croyait au grand amour, d'une femme qui rêvait d'être comédienne, d'un jeune homme qui croyait en son talent de compositeur mais pas beaucoup en lui, d'une fille qui croyait en Dieu, d'un homme qui ne croyait en rien. Il était une fois des personnages "au bout du conte". Un long-métrage que l'équipe du film a présenté en avant-première à Paris le 4 mars, au sein du complexe UGC des Halles.

Voilà des années que Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui collaborent ensemble et on leur doit les scénarios succulents de Cuisine et dépendances, Smoking/No Smoking, Un air de famille ou encore On connaît la chanson. En 2008, Parlez-moi de la pluie, qu'Agnès a réalisé seule, ne rencontre pas le succès public et critique attendu et auquel le duo est habitué. Leur retour s'est fait attendre. Cinq ans plus tard, les voilà enfin réunis avec également Benjamin Biolay, Agathe Bonitzer, Arthur Dupont, Nina Meurisse, Laurent Pointreneaux, Clément Roussier et Didier Sandre.

Au bout du conte aborde la place de la femme, ses envies d'indépendance et les boulets qu'elle traîne malgré la libération de la femme. "Après des millénaires de domination masculine, ça a laissé des traces," explique la réalisatrice-actrice au Journal du dimanche. Plus généralement, ce film parle de l'amour et, sans cynisme, les "Jabac" (comme les surnomme affectueusement Alain Resnais) expliquent au JDD : "Se séparer n'est pas forcément un échec. Une aventure n'est pas forcément un drame."

Aux commandes du film, Agnès Jaoui ne s'offusque pas de voir inscrite sur l'affiche la mention suivante : "Le nouveau film de Bacri et Jaoui." Les deux amis, anciens amoureux, sont clairs sur la situation. Jean-Pierre Bacri n'a jamais voulu réaliser et savait que sa partenaire souffrait de vivre dans son ombre. C'est donc tout naturellement qu'il s'est laissé diriger dans les films d'Agnès. D'ailleurs, elle a donné son autorisation pour qu'on présente le film comme le leur, précisant que sur le tournage, il la conseillait sans arrêt : "Sur le tournage, Jean-Pierre était mon Jiminy Cricket."

Pour leur prochain film, les Jabac aimeraient parler "des agents immobiliers et autres marchands de biens. Des puissants encore impunis". Agnès Jaoui clame au Journal du dimanche : "On va s'occuper d'eux."

"Au bout du conte", en salles le 6 mars
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel